La Confrérie de la Dague Noire 5 : L'Amant Délivré, de J.R. Ward

dague-noire-5.jpg

Quatrième de couverture

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs.
Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. Impitoyable et brillant, Viszs est doté d’un pouvoir de destruction incroyable et d’une aptitude terrifiante à prédire l’avenir. Torturé par son passé, il ne fait pas dans les sentiments. La lutte contre les éradiqueurs est sa seule passion… jusqu’au jour où il croise la route du docteur Jane Whitcomb. Tout pourrait changer grâce à elle, mais Viszs est rattrapé par un destin incompatible avec celui de la jeune humaine…

Chronique de Garlon

Cela faisait longtemps que je n’avais plus lu de livres de cette série, et c’est avec un plaisir non dissimulé que je me suis lancé dans le tome 5 de La Confrérie de la dague noire.

Nous nous retrouvons cette fois avec l’histoire de Viszs, cet être torturé que ne trouve son plaisir que dans la souffrance de ses partenaires et n’a jamais aimé personne.
Nous apprenons à le connaitre, sommes témoins de son passé, et cela crée un très grand lien avec lui, une énorme proximité.
Et nous voila tout attendri par sa rencontre avec Jane, une chirurgienne qui l’a soigné lorsqu’il fût blessé par balle au coeur. Tombant amoureux d’elle, V. connait enfin le bonheur d’être proche de quelqu’un et de l’aimer de tout son coeur.
Mais son passé va vite le rattraper : sa mère, qui n’est autre que la Vierge scribe en personne, exige de lui qu’il devienne le Primâle, le mari de ses Elues et se charge d’engendrer avec elles des enfants qui viendront grossir les rangs de la Confrérie.
V. n’a donc d’autre choix que de se résoudre à abandonner son amour pour le bien de tous, et d’ainsi accepter son destin.

Encore un excellent tome, qui poursuit de façon excellente l’histoire et ouvre même de nouvelles perspectives.

L’histoire se déroule de façon un peu différente que pour les tomes précédents et prend des dimensions nettement plus grandes.
Nous nous concentrons ici beaucoup moins sur les éradiqueurs, qui passent vraiment au second plan depuis que Butch s’est occupé de leur chef.
Nous voyons plutôt d’autres aspects de l’histoire des vampires. L’histoire d’amour de V. est bien entendu au centre de tout, mais, contrairement aux tomes précédents, les autres personnages ne sont pas négligés pour autant.
En effet, on parle beaucoup des autres, et principalement de Fhurie et John, dont l’histoire évolue énormément et prend de nouveaux tournants vraiment passionnants qui raviront le lecteur.
Cela permet d’avoir l’histoire d’amour “habituelle” du tome, tout en ayant d’autres développements sur le côté, ce qui permet de faire beaucoup plus avancer l’histoire, de créer de nouveaux éléments d’intrigue et de créer des liens supplémentaires avec plus de personnages.
Comme on n’a que quelques conflits beaucoup plus isolés avec les éradiqueurs, il y a bien entendu un peu moins d’action que dans les tomes précédents, mais elle reste malgré tout très présente, et le point fort du récit est plutôt dans l’évolution de l’intrigue.
En effet, on en apprend vraiment beaucoup, tout est passionnant et les pages défilent sous les yeux ébahits du lecteur, qui ne peut que se demander comment les choses vont évoluer.
On apprend finalement l'existence de nouveaux personnages et entités qui surprendront le lecteur, qui voudra en apprendre beaucoup plus sur eux, comme par exemple pour le “Père”, dont on entend parler à un moment du récit mais dont on ignore tout ou presque, ou encore d’un personnage caché dont on apprend l’existence à la fin du récit. Tout ça permet de mettre bien l’eau à la bouche du lecteur pour les prochains tomes et promet une évolution de l’histoire vraiment fantastique.
L’aspect qui me dérangeait dans les autres tomes est toujours présent : le sexe est beaucoup trop exagéré. Quelques scènes bien décrites sont plaisantes à lire, mais il ne faut pas exagérer. Trop de sexe tue le sexe, comme dirait l’autre^^. Les descriptions des scènes sont moins longues que dans les tomes précédents, du moins il me semble, mais il y a l’air qu’elles sont encore plus nombreuses qu’avant, et ça en devient vraiment exagéré, donnant l’impression que les vampires et leurs femelles, même quand elles sont humaines, sont de vrais obsédés sexuels... C’est un peu trop et ça gâche donc parfois un peu la lecture.
Mais à part cela, tout est fait pour que l’histoire soit en tous points passionnante.

Le style de l’auteure est vraiment fantastique. Il est fluide à souhait, vraiment très agréable à lire et permet au lecteur de se retrouver totalement immergé dans l’histoire, aux côtés des personnages, partageant tout avec eux.

Ces personnages sont d’ailleurs de mieux en mieux travaillés. Au plus on apprend à les connaitre, au plus on se sent proche d’eux, on apprend à connaitre leur façon de penser, leur histoire, leurs états d’âme, et cela crée donc une proximité fantastique.
Nous avons donc, grâce à cet aspect, un très bon échange d’émotions avec les personnages et, comme ce tome comprend quelques rebondissement sensationnels, je vous conseille vraiment de conserver un paquet de mouchoirs à vos côtés, car vous allez en avoir besoin.

En bref, nous avons encore ici un excellent tome. L’histoire prend une dimension différente, montrant davantage l’ensemble des personnages au lieu de se concentrer uniquement sur LE personnage du tome, et cela permet d’avoir de fantastiques éléments d’intrigue qui se présentent et une histoire passionnante. Le style de l’auteure est vraiment excellent et nous plonge auprès de personnages vraiment très bien travaillés avec lesquels le lecteur partagera de nombreux sentiments. Par contre, les trop nombreuses scènes de sexe peuvent finir par être un peu lassantes et montrent les personnages comme des obsédés sexuels insatiables.

Un tome à lire absolument, en n’oubliant pas son paquet de mouchoirs, car vous en aurez sans doute besoin.

Pour ma part, je ne vais pas tarder à lire les tomes suivants !


L'Amant Délivré

La Confrérie de la Dague Noire, tome 5

J.R. Ward

Milady

672 pages

9,20 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/07/2012