La Confrérie de la Dague Noire 7 : L'Amant Vengeur, de J.R. Ward

dn7.jpg

Quatrième de couverture

Quand Vhengeance est approché pour tuer le roi des vampires, son mauvais côté meurt d’envie de sauter sur l’occasion. Mais son identité secrète de sympathe est menacée, et il va devoir se tourner vers l’unique lumière de son univers toujours plus sombre : une femelle vampire que la corruption n’a pas atteinte, l’unique chose qui se tienne entre lui et la destruction éternelle.

Chronique de Garlon

Nous voila au septième tome de La Confrérie de la Dague Noire.

Ce tome se consacre à Vhengeance, qui tombe amoureux d’Elhena, une infirmière de la clinique de Havers qui a des origines aristocratiques et dont le père est atteint d’une grave maladie mentale.
Mais voilà, comment révéler sa vraie nature à la jeune femme ?
Surtout que son plus grand secret menace d’être révélé et de le forcer à s’exiler chez les autres sympathes.
Du côté de la Confrérie, Tohr commence à remonter la pente, mais c’est trop tard pour John, qui abandonne tout espoir de se retrouver aimé, aussi bien par son père adoptif que par Xhex.
Kohler, quant à lui, a caché à se shellane et à la Confrérie qu’il recommencait à combattre, et cela, c’est difficilement pardonnable pour certains. Surtout que sa santé décline subitement.
Que de mouvements pour nos amis vampires dans ce tome !

Encore un superbe tome ! (pour changer^^)

Ici, nous suivons un vampire qui, bien qu’étant fort lié à la Confrérie, n’en fait pas partie. Cela amène donc du changement, car on sort un peu des sentiers habituels. Sans compter que, à cause de son côté sympathe, Vhengeance est assez sociopathe sur les bords.
L’intrigue le concernant, avec Elhena, est vraiment très bien conçue, et on voit le personnage évoluer au fil des pages, en fonction des expériences qu’il vit avec la jeune femme.
On voit également du changement au sein de son entourage, avec les complots qui se mettent en place autour de lui, visant notamment à révéler sa véritable nature.
C’est tout à fait passionnant et ravira le lecteur.
Mais d’autres intrigues voient le jour. Nous avons l’évolution de Fhléau, qui tente de redresser les éradiqueurs pour vaincre les vampires, Tohr qui commence à se remettre, John qui se renferme en lui-même, Kohler qui cache des choses à son entourage et dont la santé décline, etc.
Autant dire, donc, que les intrigues sont nombreuses. Et chacune d’entre elles a parfaitement sa place dans le livre et est gérée avec un grand talent par l’auteure, la rendant tout à fait passionnante.
Au niveau de l’action, là aussi, elle est fort présente, et les choses évoluent énormément sur de nombreux plans, ce qui fait que le lecteur se retrouve fasciné par un grand nombre d’éléments, ce qui est vraiment très bien fait.
On en apprend également encore plus sur l’histoire de certains personnages, des sympathes et des éradiqueurs, et tout cela est en tous points passionnants.

Le style de l’auteure est toujours aussi excellent, fluide et agréable, permettant au lecteur de se retrouver complétement imprégné par l’histoire, se retrouvant dedans, aux côtés de ces personnages tellement fascinants.

Et en parlant des personnages, ils sont toujours aussi bien travaillés, et on apprend à la connaitre de mieux en mieux. On revient même vers des personnages d’anciens tomes, comme Kolher, ce qui permet de voir leur évolution, que ce soit en couple ou au sein de la Confrérie, et cela est très bien fait.
De nouveaux personnages sont également apparus, comme par exemple Lassiter, personnage un peu particulier que j’adore.
Le lecteur se sentira fort proche des personnages, partageant énormément leurs émotions, ce qui permettra de nombreux moments de larmes.
Il y a un personnage qui m’a fort énervé dans ce tome : John. Son comportement n’a pas arrêté de me faire lever les yeux au ciel, et je suis pas mal remonté contre lui. Le prochain tome lui étant consacré, il a intérêt à changer son comportement^^

En bref, encore un excellent tome pour la confrérie, dans lequel de nombreuses intrigues voient le jour, avec une bonne dose d’action et une nouvelle connaissance pour le lecteur. Les choses évoluent énormément et on se demande comment la suite va se passer. Le style de l’auteure est toujours aussi excellent, et les personnages sont très bien travaillés. On en apprend encore plus sur eux, et le lecteur s’en sentira vraiment très proche, ce qui permettra des moments d’intense émotion.

Encore un livre à ne pas manquer, donc !


L'Amant Vengeur

La Confrérie de la Dague Noire, tome 7

J.R. Ward

Bragelonne

648 pages

25 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau