Le Livre perdu des Sortilèges, tome 3 : Le noeud de la sorcière, de Deborah Harkness

Quatrième de Couverture :

Après avoir voyagé à travers le temps dans L’École de la nuit, Diana Bishop et Matthew Clairmont reviennent dans le présent pour affronter d’anciens ennemis et de nouveaux dangers. Dans le domaine ancestral des Clairmont à Sept-Tours, la sorcière et le vampire vont retrouver presque tous les protagonistes du Livre perdu des sortilèges – à une exception près. Une terrible menace pèse sur leur avenir, et elle ne se dissipera que s’ils parviennent à récupérer les pages manquantes de l’Ashmole 782. Mais ils ne sont pas les seuls engagés dans cette quête et le temps presse, car la grossesse de Diana arrive à son terme. Des vieux châteaux en laboratoires universitaires, s’appuyant sur des savoirs séculaires aussi bien que sur les sciences modernes, depuis les collines de l’Auvergne jusqu’aux palais vénitiens, Diana et Matthew, décidés à protéger leur amour défendu coûte que coûte, finiront par découvrir le secret extraordinaire que les sorcières ont percé voilà des siècles et des siècles.

Chronique de Ceinwèn :

Voici le dernier tome de la série de l'auteur Deborah Harkness (une auteur charmante et passionnante par ailleurs). Après un excellent premier tome, puis une second tome légèrement moins bon à mon goût, l'auteur clôt sa trilogie en rappelant tout ses personnages et en essayant de répondre à toutes les questions que peuvent se poser les lecteurs.
Depuis le retour de Diana et Matthew, la grossesse de la jeune sorcière ne peut plus être dissimulée. Et puisque ce secret n'en est plus un, les futurs parents décident de ne plus rien cacher.
Dans ce tome, on a l'impression que l'auteur passe son temps à tout dévoiler à tous les personnages. C'est d'autant plus déstabilisant que jusque là le mot d'ordre était plutôt la rétention d'informations !

L'auteur rappelle également tous les personnages des tomes précédents, à tel point que j'en avais le tournis. Tellement de noms et d'histoires réunis dans si peu d'endroits, c'était presque trop. Il aurait mieux valu en laisser clairement de côté.
Si je continue sur les points délicats, outre l'abondance et les secrets, c'est le côté un peu too much de l'action : Diana passe son temps à voyager, ne semblant faire que cela, et Matthew se lance dans un projet étrange. Enfin, la folie des vampires, qui semblait si complexe et importante, est ici reléguée à une "simple maladie" assez facile à gérer. En effet, tous les vampires touchés réussissent assez aisément à apprendre à la surmonter ! Certains sont certes un peu cinglés, mais rien qui n'était dû à leur caractère initial !
Et mon dernier points : 2 bébés et au moins 20 prénoms !!! (et j'exagère à peine)

Pourtant, malgré ses points négatifs, j'ai passé un très bon moment. L'auteur sait raconter des histoires, et on a beaucoup de plaisir à découvrir les phrases, les aventures et on a envie de continuer à lire.
On ressent de la joie, de la tristesse, de la peur et de l'envie au fur et à mesure que l'on progresse dans l'histoire. On a envie de se battre ou de chanter avec les personnages, on veut que tout se passe bien pour eux.

La trilogie restera une bonne lecture, et un ensemble de livre que je recommande et relirai avec plaisir. C'était agréable, captivant, et j'ai maintenant hâte de lire d'autres travaux de l'auteur. 

 

Le Noeud de la Sorcière

Le Livre Perdu des Sortilèges, tome 3

Deborah Harkness

Orbit

572 pages

19.99 €

  

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau