Les Ténèbres de Londres, tome 1 : Magie Urbaine, de Caitlinn Kittredge

magie urbaine panini les ténèbres de londres

Quatrième de couverture

Devenue détective au Scotland Yard, Pete enquête sur le kidnapping d’une jeune fille dans les rues de Londres. Un informateur à des indices pour la police, mais lorsque Pete le rencontre, elle découvre que ce dernier n’est autre que Jack. Il n’est plus que l’ombre de lui-même, mais il sait où sont les kidnappeurs : ils se cachent dans le monde magique des faés. Bien qu’elle ait passé de nombreuses années à essayer d’oublier le monde surnaturel, elle ne peut que suivre Jack dans le royaume invisible des faés, où elle espère découvrir la vérité sur l’enlèvement, et sur ce qui est arrivé à Jack, plusieurs années auparavant.

Chronique d'Ailayah

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Eclipse de m'avoir permis de lire ce roman. Ce fut une belle découverte.

Pete et Jack se sont retrouvés dans un cimetière un soir alors que Pete n'avait que 16 ans. Jack Winter a fait une expérience qui a mal tourné ce soir-là, et c'est un cauchemar qui va hanter Pete pendant longtemps. Douze ans plus tard, Pete est devenue détective à Scotland Yard et quelle n'est pas sa surprise quand elle découvre que son informateur sur l'enquête de la disparition d'une jeune fille n'est autre que Jack Winter, qu'elle croyait mort depuis 12 ans. Pete va alors être plongée dans une enquête qui va la mener dans la Pénombre, un univers magique auquel elle a refusé de croire depuis la "mort" de Jack. Celui-ci, fin connaisseur de cet univers va alors devoir aider Pete dans son enquête.

Caitlinn Kittredge nous livre ici un récit sombre, qui nous plonge dans un Londres touché par la magie. Les deux personnages principaux sont des êtres torturés par cet évènement du passé qui les a tous deux touché plus qu'ils ne veulent parfois l'admettre. Jack a un don qui le ronge, et sans sa dose de drogue, il n'arrive pas à s'en sortir. La magie devient alors quelque chose d'incontrolable et de destructeur. Pete quant à elle va se découvrir au fur et à mesure du roman. Elle qui s'est totalement détournée de toute magie va devoir accepter qui elle est.

Cet aspect sombre et parfois chaotique est vraiment plaisant car il crée une atmosphère tout à fait particulière au roman. Mais ce qui rend ce tome encore plus plaisant c'est l'humour noir que les deux personnages principaux utilisent. Cela donne une touche en plus.

J'ai énormément apprécié la relation entre Pete et Jack. Ils sont tous deux tétus et à forts caractères, et ça crée donc forcément des étincelles. Mais on sent dès le début, qu'il y a plus entre eux qu'une simple relation amicale. C'est un amour vache qui se déploie tout au long du roman, mais il en devient extrêment touchant à la fin.

Ce qui est également grandement appréciable, c'est que Caitlinn Kittredge a su équilibrer son roman et l'enquête se développe donc très efficacement tout au long de ce premier tome. Le début est très mystérieux. On ne nous explique pas cet univers qu'est la Pénombre, on est plongé dedans tout comme Pete et c'est à nous de découvrir de quoi il relève. les informations viennent au fur et à mesure ce qui équilibre également le roman en gardant le mystère sans tout dévoiler d'un coup.

Au final, c'est vraiment un début très prometteur que nous délivre ici Caitlinn Kittredge, et si vous aimez les histoires sombres de mages, sorciers et autres créatures surnaturelles, alors ce livre est fait pour vous !

Chronique de Ceinwèn

Magie Urbaine est un roman très différent de ce qui se vend principalement dans le genre en France. Sombre, violent, dur et avec peu de romance (pour ainsi dire pas du tout) j'ai adoré l'ambiance. De temps en temps, quitter des héros qui se sautent dessus à tout bout de champs ou qui trouve l'âme sœur après des siècles, ça repose.
Ici, rien d'évident. Londres est sombre et pleine de secrets.

Pete a vu Jack mourir sous ses yeux il y a douze ans, alors quand elle découvre que c'est lui l'informateur dans son enquête, elle a du mal à encaisser le choc.
Mais rapidement une autre petite fille disparaît et Pete comprends qu'elle va devoir forcer Jack à lui venir en aide.
Contraint et forcé, ce dernier cède à condition que Pete lui fasse confiance. Confiance, cette chose qui l'a déjà conduite au bord de la folie il y a douze ans.

Pete va plonger à la suite de Jack dans les recoins sombres de la ville, là où la magie vie et se dissimule, là où des gens meurent.
Petit à petit, le duo va comprendre qu'il y a plus derrière cette histoire qu'un simple esprit amateur d'enfant, et que c'est le passé qui vient leur claquer les talons.

J'ai tout aimé, l'atmosphère sombre et oppressante, la magie qui se terre dans Londres et la relation entre Pete et Jack.
Ces deux là se détestent, principalement par manque de confiance et de non-dits. Mais contraints de faire équipe, ils s'avoueront enfin la vérité sur ce qu'il s'est passé il y a toutes ces années.

Ce roman peut se rapprocher de La Folie des Anges en terme de mythologie mais également de la série Le dernier apprenti sorcier pour l'ambiance de la ville de Londres.
Bref, j'ai beaucoup aimé. C'est un roman plus complexe que bon nombre du genre.

 

Magie Urbaine

Les Ténèbres de Londres, tome 1

Caitlinn Kittredge

Eclipse Panini Books (mai 2014)

Bit-lit

400 pages - 480 pages

18€ - 8.60 €

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 29/05/2015