Les Vampires Argeneau 1, En-cas d'urgence, de Lynsay Sands

 

 

Quatrième de Couverture :

Cela fait des siècles que Lissianna Argeneau cherche l’âme sœur, l’homme idéal, bien sûr. Mais elle a un problème que sa mère s’est mis en tête de régler : elle s’évanouit à la vue du sang. Le comble pour un vampire et un véritable drame dans la célèbre famille des vampires Argeneau.

Alors Madame enlève un séduisant thérapeute pour l’offrir à son héritière. Quand Lissianna le découvre, attaché à son lit, elle pense qu’il s’agit d’en-cas. Mais se pourrait-il que le docteur Gregory Hewitt soit en fait le plat de résistance ?

Enfin, pas trop coriace, car après tout Lissianna est, elle aussi, tout à fait irrésistible…

 

Critique de Ceinwèn :

Attention plein de spoils ! Si vous voulez vous réservez la surprise passez directement au dernier paragraphe !


                Les vampires Argeneau sont une famille puissante avec des liens dans le Conseil des vampires…jusque-là on a déjà vu. Ce qui est nouveau c’est la théorie de l’auteur sur l’origine des vampires !

Un peu tirée par les cheveux la théorie, mais qui a le mérite d’innover et d’apporter une explication « rationnelle » au mythe du vampire. Vous la voulez ? C’est partit :

Les Atlantes, cette mythique civilisation disparue, étaient très avancés technologiquement, il était donc normal qu’ils soient avancé d’un point de vue nanotechnologie et médical. Ils ont eu l’idée d’inventer le concept de bio-ingénierie : ils ont créés des nano-robots qui circulent dans le sang et réparent les tissus endommagés en puisant dans la réserve de sang du porteur. Ce qu’ils n’avaient pas prévu c’est que le corps est constamment agressé ne serait-ce que par le temps. Du coup les nanos ne s’arrêtent jamais de travailler. Ce qui a posé un problème important : ils se servent du sang pour réparer les dégâts causés au corps, mais étant donné qu’ils travaillent en permanence en augmentant la durée de vie du porteur…ils manquent de sang ! D’où le mythe du vampire !

Ici point d’ail, de croix ou d’eau bénite. Ils évitent le soleil, mais plus par habitude. De même plus question de se nourrir « à la source », au Canada comme partout dans le monde, les vampires se nourrissent via des poches de sang. Ça permet de garder leur existence secrète. D’autant plus que la manipulation mentale entraine quelques…inconvénients.

                Venons-en au cas de Mlle Lissianna Argeneau. Vampire de naissance (elle a hérité les nanos de sa mère) elle a un petit défaut : suite à un accident, elle ne peut plus voir de sang sans tomber dans les pommes. Et ça ne rate jamais ! Alors pour se nourrir ce n’est pas évident ! Elle est autorisée à se nourrir aux veines des mortels, mais là c’est sa conscience qui la travaille.

Pour résoudre ce problème, sa mère décide de lui offrir une thérapie pour son anniversaire. Et quand pour ses deux cents ans, Lissianna trouve un home très séduisant (et délicieux) attaché dans son lit, elle voit en lui son dessert.

Mais non c’est un thérapeute, chargé par sa mère de la soigner…Enfin chargé, enlevé plutôt !

                Cet homme a un esprit fort et les vampires n’arrivent pas à modifier ses souvenirs, ce qui est problématique ! Craignant pour la vie de celui qu’elle aime sans oser se l’avouer, Lissianna va s’enfuir avec lui. Suite à un enchainement d’événements, elle va lui offrir une vie de vampires ! Au grand bonheur de sa famille à elle !

En effet ils ne voulaient pas lui faire de mal, juste faire en sorte que Lissianna prenne conscience de ses sentiments pour lui.

 

                L’histoire est mignonne, sans trop de prise de tête avec des personnages attachants (les cousins de Lissianna en mousquetaires pour lui venir en aide, sont assez adorables). Il n’y a pas de grand mystère ou quoi, mais c’est chou. On s’attache aux personnages qui sont peut-être simplistes, mais restent attachant. Il y a l’inévitable scène de sexe, mais comme pour le reste, elle est gentille ! Loin euh…du niveau de Laurell K. Hamilton ou Keri Arthur.

Bref, vous voulez du mignon sans être gnangnan ou pour ado ? Du romantisme charmant ?

Alors lisez les Vampires Argeneau. Si vous cherchez en revanche du suspens, de l’action et autre, cherchez une autre série.

 

6.5/10

 

 

En-cas d’urgence

Les Vampires Argeneau 1

Lynsay Sands

Milady

416 pages

7€

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 27/06/2012