Les Vampires de Chicago, tome 13 : Demain ne mord jamais, de Chloe Neill

Quatrième de Couverture : 

Depuis la nuit où elle a été transformée en vampire, Merit est la Sentinelle et la protectrice de la maison Cadogan. Avec l'aide de son maître et amant Ethan Sullivan, elle a repoussé les forces des ténèbres à de nombreuses reprises. Mais une nouvelle menace surgit lorsqu'un vampire s'introduit dans la maison et l'agresse à l'aide de magie noire, Tandis que la sorcellerie menace la ville, Merit devra déclarer la guerre à des forces surnaturelles au-delà de sa compréhension pour sauver ceux qu'elle aime.

Chronique de Ceinwèn : 

Voici donc le dernier opus des aventures de Merit à Chicago. Mais que les fans se rassurent l'auteur n'en a pas tout à fait fini avec la population surnaturelle de Chicago ! Une nouvelle série dérivée va bientôt voir le jour, et il est possible que Merit et Ethan y fasse des apparitions... après tout ce sont des acteurs importants de la politique surnaturelle et locale !

 

Ce dernier tome va servir à clôturer quelques pistes que l'auteur avait lancé auparavant, entre autre avec Sorcha. Car cette dernière n'est pas morte et on se doute bien qu'elle veut sa vengeance. L'auteur va également se pencher sur la prophétie de Gabriel. 

En effet, la sorcellerie s'empare de la ville. Entre températures polaires et vague de démence, la ville de Chicago ne s'est plus à quel saint se vouer !

 

Le roman s'ouvre sur l’événement people qu'est le mariage entre Ethan et Merit. Il va prendre pas mal de pages même si l'auteur tente de le mêler à l'intrigue pour ne pas qu'il soit trop prépondérant. On sait que c'est important, mais tout de même, c'est une série d'action. 

 

Pour résoudre l'intrigue, les grands absents seront les métamorphes. Au fond on va revenir aux fondamentaux : Catcher & Mallory, Ethan et Merit. Les autres sont extrêmement peu présents, voir carrément absents. 

Cela "boucle la boucle" de revenir aux quatre personnages d'origine, mais je suis un peu déçue de ne pas voir les personnages qui avaient pris de l'importance au fil des tomes. C'était la fin de la série et donc l'occasion de faire un final éblouissant à mon sens. 

 

Là je dois dire qu'on passe beaucoup de temps dans l'expectative et qu'excepté une fin que Godzilla n'aurait pas renié, l'ensemble est un peu plat. L'auteur a vraiment fait le tour de ses personnages et ne pouvait rien amener de plus. 

C'est donc un tome un peu décevant par rapport au premier tome, mais qui clôture néanmoins efficacement la série sans laisser les lecteurs avec des questions sans réponses. Et les fans pourront lire la suite des aventures de la ville tantôt !

 

 

Demain ne mord jamais, 

Les Vampires de Chicago, tome 13 (dernier tome) 

Chloe Neill

Milady

384 pages

8.20 € (poche) - 5.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau