Les Vampires de Chicago, tome 8 : On ne mord que deux fois, de Chloe Neill

Quatrième de Couverture :

Merit et son Maître, Ethan Sullivan, ont risqué leur vie à de multiples reprises pour sauver leur ville. Malheureusement, l'amour qu'ils lui portent n'est pas toujours réciproque. Des émeutes anti-crocs éclatent un peu partout. Les agitateurs les plus virulents appartiennent à un groupuscule haineux fermement déterminé à débarrasser la Ville des vents de ses citoyens buveurs de sang. Merit et ses alliés doivent découvrir qui se trouve derrière ces attaques et s'il existe un moyen de mettre un terme à ces violences. La bataille de Chicago ne fait que commencer…

Chronique de Ceinwèn :

L'auteur a pris de gros risques dans les tomes précédents, par des retournements de situations vraiment surprenants et importants. Pourtant, ce tome-ci me déçoit un peu. 
Il est bien trop calme. Alors contrairement à beaucoup de séries du genre, ici on n'est pas noyé sous le sexe mais plus sous les références à la nourriture. Que Merit mange ou non, il y a de plein, plein de références à la bouffe.
Mais globalement, c'est très doux, très calme. On a dans ce tome les conséquences des événements précédents, mais pas de grosse actions ou d'événements qui tiennent en haleine.
Les personnages arrivent un peu en bout de courses au sens où il n'y a plus grand chose à dire dessus.
Je me demande ce que l'auteur nous réserve pas la suite. 
Si elle n'arrive pas à renouveler son intrigue, j'espère que Chloe Neill va songer à arrêter cette série avant qu'elle ne devienne n'importe quoi.

 

On ne mord que deux fois

Les Vampires de Chicago, tome 8

Chloe Neill

Milady

429 pages

8.20 € (poche) - 4.99 e (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau