Luxuria

Luxuria 1 : Luxuria, de Frédérique de Keyser

luxuria.jpgQuand je pense que je m’étais juré de ne jamais fréquenter les démons !

Non contents de m’embaucher, sans trop me laisser le choix d’ailleurs, dans l’un des établissements où ils ont l’habitude de côtoyer mes semblables (et pas pour discuter art ou littérature), les voilà qui essayaient de me faire croire que le salut de l’humanité et l’équilibre de leur monde reposaient sur mes épaules !

Pire, il paraîtrait que j’étais responsable de la menace pesant sur nous tous.

J’avais peut-être une part de responsabilité dans tout ceci, et n’étais pas mauvaise au point de refuser de réparer le mal que j’avais pu faire.

Mais était-ce une raison pour me coller dans les pattes de ces démons dangereusement divins et diaboliquement beaux menaçant notamment de me révéler à moi-même ?

 

Luxuria 2 : Khaos, de Frédérique de Keyser

khaos.jpgLe chaos peut être envisagé tel un creuset où tout est virtuellement possible. Mais il peut aussi être pensé comme une rupture de l’équilibre…

Alors devinez qui les anges accusent de mettre en péril l’ordre des choses du simple fait de son existence ?

À les écouter, je suis le diable en personne ! Cela aurait peut-être été drôle si ces individus ne s’étaient pas ingéniés à transformer ma vie en un désordre indescriptible.

Heureusement, je possédais quelques atouts de taille dans tout ce fatras : trois démons scandaleusement attirants et une entité aussi adorable que puissante. De vrais amis. Et même un peu plus…

 

Luxuria 3 : Théa, de Frédérique de Keyser

thea.jpgUne déesse ! 

Voilà ni plus ni moins ce que Téli voulait que je devienne. Et vite fait ! 

En dépit de mon scepticisme, j'étais partante et pleine de bonne volonté, ne serait-ce que pour rabattre leur caquet aux Guetteurs. Cela étant, ce n'était pas comme si j'avais vraiment le choix. 

Qu'est-ce que je risquais à essayer puisque tout le monde semblait persuadé que j'y parviendrais ? Certainement beaucoup moins que de jeter l'éponge, parce que dans cette partie de cartes qu'était devenue ma vie, j'avais quelques atouts dans ma manche, certains glissés dans mon jeu à mon insu. 

Qui sait, peut-être que tout finirait par rentrer dans l'ordre ?

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 11/09/2013