Je bosse enfin à la télé, de Charlotte Blum

 

Quatrième de couverture:

 

« Aujourd'hui est un grand jour pour moi. Si ce jour était un mec, il ferait au moins 1,90 mètre. Je vais bosser chez Teen TV ! Je n'ai pas dormi de la nuit, mais ma fatigue est planquée sous une couche de fond de teint. J'ai mis mes fringues fétiches - un peu serrées, j'ai dû forcer sur le chocolat ces derniers temps. Il me reste trente minutes avant de partir, je me laisse tomber sur le canapé, allume la télé et zappe jusqu'à ma chaîne préférée... Teen TV. »

Marion a obtenu le job de ses rêves, mais le monde de la télé - elle l'ignore pour l'instant - est stressant et sans merci. Grâce à son humour et au soutien de sa fidèle bande de copines, se fera t-elle cette place au soleil... où se cache peut-être l'homme de sa vie ?

 

Chronique de Platinegirl:

 

Dès que j'ai vu sa couverture, j'ai su que ce livre était fait pour moi. D'un jaune-orangé bien vivant, elle met en scène une jeune femme souriante en legging et Converse: un vrai roman de chick lit (littérature pour les filles et femmes modernes) contemporain! L'Archipel nous offre ici un livre en format broché de très bonne qualité: j'ai beau eu le transporter quelques jours dans mon sac de fille bien chargé comme il faut, il est resté en parfait état, on dirait même qu'il n'a pas été lu. Alors, certes, c'est un assez gros livre qui frôle les 300 pages, mais sa qualité est indéniable!

 

Dès le premier chapitre, on se trouve face à un roman 100% actuel: qui d'autre que Charlotte Blum, une auteure bien d'aujourd'hui tenant un blog très sympathique, aurait eu l'idée d'insérer des statuts Facebook de son héroïne dans chaque chapitre? L'idée est excellente, cela permet de structurer la lecture et de mieux se projeter dans la vie de cette Marion qui nous ressemble. D'autres inserts de mails reçus sont aussi à noter dans ce roman, ainsi que des petits illustrations très sympathiques en fin de chaque chapitre: paire de chaussure, sacs à main, silhouette de l'héroïne...

Tout ceci correspond parfaitement au style de ce roman, résolument contemporain. Certes, l'histoire de base est simple (les désillusions d'un nouveau travail dans le monde cruel de la télévision avec, en parallèle, des histoires d'amour et d'amitiés qui se font et se défont), certes, quelques péripéties se sentaient venir de bien loin, mais c'est si bien écrit et, surtout, l'héroïne est si drôle et imparfaite qu'on ne peut que s'attacher à Marion, cette girl-next-door avec ses trois kilos en trop, son animal de compagnie pour seul compagnon de chambrée, sa bande d'amis déjantés, ses illusions et son appétit de vivre sa jeunesse à fond.

Je le disais, l'histoire est bien écrite. Ne vous attendez pas à de la grande littérature, c'est "juste" un roman d'aujourd'hui écrit par une auteure d'aujourd'hui qui sait jouer avec les mots sans nous donner mal à la tête. Ce style de proximité est parfait pour un tel roman, il nous permet de rentrer au mieux dans l'histoire, comme si on devenait cette Marion et qu'on pensait tout ce qu'on lit dans ce roman. A noter toutefois quelques fautes d'orthographe et de frappe (exemple: un "que" qui se retrouve dans une phrase où il n'a rien à faire) qui auraient pu être évitées...

 

Depuis que j'ai trouvé chaussure à mon pied avec les romans de Sophie Kinsella, il est rare que je sois entousiasmée pour des romans de chick lit, surtout ceux qui sont d'auteures francophone. Charlotte Blum a su me séduire avec ce roman plein de vie et je vous en conseille donc la lecture, pour peu que vous soyez amateurs du genre! Auquel cas, gardez en tête qu'il y a en fin de livre une playlist très sympathique pour accompagner votre lecture, j'ai eu le malheur de ne la découvrir qu'à la fin, hélas.

 

 

Je bosse enfin à la télé

Charlotte Blum

L'Archipel

280 pages

15,95 euros.

 

 

Commentaires (1)

Charlotte
Merci pour ta chronique !! Bises xxx

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/04/2012