Mon ascension de l’Everest en talons aiguilles, de Lana Calzolari

Mon ascension de l everest en talons aiguilles

 

Quatrième de couverture :


Noémie est toujours sur le fil du rasoir. Elle joue les équilibristes entre désastres amoureux, guigne chronique et narcolepsie professionnelle. Autant dire que ce n’est pas avec ça qu’elle va trouver sa moitié d’orange sanguine, surtout qu’elle vit au pays de Candy et qu’elle a la cuisse aussi légère que Jessica Rabbit. Sans compter que les hommes ne sont pas tous beaux et gentils, que l’argent ne coule pas forcément à flots et que les palaces et villas au bord de mer ne sont pas légions. Surtout qu’un rebelle à moto peut avoir autant de charme qu’un prince charmant sur son cheval blanc ! C’est en tout cas ce que Noémie est sur le point de découvrir. Et elle ne se demandera plus si l’herbe du voisin est plus verte ailleurs (Sauf s’il est mignon, et si elle peut se rouler avec lui sur la pelouse !). Alors, tant pis si le chemin est long, en talons aiguilles ou pas, à elle l’Everest !



Chronique de Platinegirl :



« Mon ascension de l’Everest en talons aiguilles » est un roman paru chez Rebelle. Publié dans la collection Lipstick, il s’adresse plus particulièrement aux femmes car il raconte les aventures amoureuses et sexuelles de Noémie, une jeune femme qui n’a ni froid aux yeux, ni la langue dans sa poche.

Noemie nous y presente les hommes de sa vie, les nombreux crapauds qu’elle a dû embrasser (et pas que) tout en essayant de se realiser professionnellement parlant. On peut dire qu’elle avait du travail sur ces deux planches-là ! Noémie, c’est un peu un mix entre Samantha et Carrie dans « Sex and the city », une femme moderne à qui il arrive beaucoup de choses. Les hommes passent vite dans sa vie mais tous y laissent une belle empreinte, entre le charmant dragueur, le forniqueur compulsif, le moche au boulot de rêve…

J’avais peur que ce roman ne soit qu’une liste d’aventures sexuelles mais il n’en est rien. C’est un peu un récit initiatique, le récit du voyage d’une femme qui sait ce qu’elle veut mais pas comment atteindre ses rêves. Les pages se tournent toutes seules, on rit devant les deboires de Noémie comme on rirait en cœur devant ceux d’une amie proche qui ne nous cache rien. On compatit pour cette jeune femme un peu superficielle qui vit l’enfer au travail tant elle s’y ennuie. On partage le temps de quelques heures son passé amoureux, voguant de mâle en mâle… et de job en job.

Au final, j’ai passé un bon moment en compagnie de ce livre de Lana Calzolari. Cette jeune auteur a une plume très agreable, truffée de bons mots, et je ne peux que vous conseiller cette lecture si vous souhaitez lire un agreable roman à mi-chemin entre la chick lit et la littérature un peu plus érotique.



Mon ascension de l’Everest en talons aiguilles
Lana Calzolari
Rebelle
250 pages
15 euros.

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau