Assassini, tome 3 : Lame Exilée, de Jon C Grimwood

Quatrième de Couverture :

L'hiver recouvre Venise de ténèbres, la glace fige les canaux et un millier de fantômes errent à la lisière des ombres. L’attaque brutale qui frappe le fils de dame Giulietta replonge Tycho dans les dangereuses intrigues de cour. Pour sa maîtresse, le jeune homme traquerait les coupables jusqu’au bout du monde. Alors qu’une guerre civile menace la ville, des querelles intestines se multiplient et la lutte pour le pouvoir s’intensifie. Quelles sont les forces à l'œuvre dans ce jeu de dupes ?

Chronique de Ceinwèn : 

Voici le dernier tome de la trilogie sur Tycho et Venise. Ce dernier tome est bien fichu parce qu'il clôt la plupart des questions en suspens, et tout en proposant une fin satisfaisante l'auteur se laisse la possibilité de faire une suite (ou de laisser l'imagination des lecteurs le faire). 

On retrouve Tycho qui, une fois de plus, va devoir replonger dans les politiques vénitiennes. Le régent s'attaque à Giulietta et son fils et pour elle, Tycho serait prêt à tout. Il accepte donc une mission hautement dangereuse, avec la bénédiction de Marco qui va prouver qu'il n'est pas aussi fou qu'on le pense, et surtout qu'il peut être brillant. 

Trahison, assassina, affrontement. Tycho devra faire des choix déchirants, comme tous les protagonistes de l'histoire. 
Giulietta est agaçante mais passe au second plan ici à mon grand plaisir. J'ai aimé voir Marco reprendre le dessus et je ne m'attendais pas à certaines révélation. 

Si j'ai préféré le tome 2, ce dernier tome est tout à fait honorable et clôt très bien cette série. 

 

Lame Exilée

Assassini, tome 3

Jon C. Grimwood

Le Livre de Poche (février 2016)

504 pages

7.60 € (poche) - 22 € (grand format - Bragelonne) - 5.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau