Côté Face, tome 3 : Petite Rose, de Anne Denier

Quatrième de Couverture :

La colère, la rage, la violence jusqu'au dernier souffle de vie. Je n'ai pas choisi cette guerre, je n'ai pas voulu cette souffrance qui me garde éveillé la nuit et obscurcit mes jours. Je n'étais que leur jouet à tous. Et moi ? Qui me sauvera ?

 

Chronique de Ceinwèn :

La série Côté Face nous raconte l'histoire (ou plutôt les histoires) d'un ensemble de personnages à travers le temps (et l'Europe). A travers les différents tomes, l'auteur nous expose différents points de vue et nous offre de nouvelles manières de percevoir le récit. On change d'avis, les personnages nous surprennent et on voit les choses sous un nouveau jour.

Petite Rose ne fait pas exception. Ici, c'est la petite sœur de Nebel qui a la parole. Personnage très en retrait dans les deux premiers tomes, elle jouera pourtant un rôle prépondérant dans la partie qui oppose Clara et Côme.

Maîtrisant une fois de plus avec brio plusieurs trames temporelles, l'auteur nous fait découvrir la vie de ce personnage en trois grandes époques : son enfance, une partie de sa vie d'adulte comme infirmière de guerre, et enfin la "fin" de sa vie. A travers ses différentes époques nous allons mieux la connaître, mieux la comprendre et surtout, comprendre ce qui a fait basculer dans de choses dans la saga (je vous laisse la surprise, même si l'auteur nous laisse des indices pour deviner).

Cette jeune femme a beaucoup souffert dans sa vie, pourtant sa plus grande souffrance viendra de son "invisibilité". Personne ne veut faire attention à elle, pas même son frère qui semble aux petits soins. Il manque tellement souvent à ses promesses, que toute sympathie envers lui gagnée auparavant est balayée en un instant. Elle ne demande pourtant que de vivre et d'être estimée, que son frère la regarde et ne voit pas qu'un boulet à sa cheville.

Plus tard, elle est toujours invisible, mais en est heureuse. Elle ne veut pas se faire remarquer, juste avancer sans bruit, un fantôme poursuivit par les connaissances qui lui ont instillés Clara et Côme.

Enfin, à la fin de sa vie, alors qu'elle fait une sorte de bilan à travers la vie quotidienne, on apprend ce qu'il advient de...

Je ne me rappelais pas vraiment d'elle, mais l'auteur a un talent incroyable pour nous replonger sans effort dans son univers et rendre l'ensemble si captivant en quelques phrases. Elle nous présente toujours des personnages très humains, très complexes : ils ont leurs failles et font parfois de graves erreurs (l'enfer est pavé de bonnes intentions...). Petite Rose ne fait pas exception !

Quant à ceux qui râlaient parce qu'il était difficile de suivre les différentes trames temporelles, vous allez être rassurés : ici il n'y en a que trois principales et elles sont très faciles à suivre ! Aucune excuse donc pour ne pas lire (et apprécier) ce tome :)

Mes regrets ? Qu'on ne voit pas assez Côme et Clara qui sont cités, mais n'interviennent pas réellement dans le récit. Et le manque de cruauté que l'auteur savait si bien manié dans les tomes précédents. Je n'ai qu'un souhait, que Côme, lui aussi, prenne la parole et nous raconte sa vision de l'histoire !

 

Petite Rose

Côté Face, tome 3

Anne Denier

Rebelle Editions

Fantastique

222 pages

14.50 € (papier) - 4.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 31/01/2016