David Creem, tome 1 : La Confrérie de l'Invisible, de Richard Taleman

Quatrième de Couverture :

"Bienvenue à l'Institut Californien de Parapsychologie. Cette année, nous travaillerons autour de trois grands axes : perceptions extra-sensorielles, psychokinèse et décorporation."
À l'Université de Cap Rock, les élèves qui suivent le cursus du professeur Wiseman ne sont pas comme les autres. Leur originalité? Ils possèdent tous des dons exceptionnels : télékinésie, télépathie, pyrokinésie? L'objectif de David en s'y inscrivant : découvrir la nature de ses capacités afin d'élucider la mystérieuse disparition de son grand-père. Une quête qui l'emportera au-delà des frontières de la réalité, dans les zones insoupçonnées de l'Invisible, là où, depuis toujours, se joue le destin de l'univers.

 

Chronique de Ceinwèn :

David est un jeune homme solitaire. Hanté par la mort de son grand-père et poussé par Maud, sa grand-mère plutôt mystique, il décide de s’inscrire à l'université de Cap Rock dans le département de Parapsychologie. Il espère obtenir des réponses et peut-être résoudre l'énigme de la mort de son grand-père. Le département, dirigé par le professeur Wiseman, mêle théories scientifiques, rigueur mathématiques, et TD pratiques. 

Rapidement David trouve sa place dans un groupe hétéroclite : Robert, Louise et Alice sont trois personnages aux caractères et aux capacités plutôt différents et distants, mais qui réussiront malgré tout à créé un groupe harmonieux où chacun trouve sa place.

Les personnages ont du caractère et de quoi être plus approfondis, mais pour le moment ils sont un peu simples, un peu trop caricaturaux. Notamment Robert qui a un côté enfant un peu lourd. Louise est plus une sorte d'Hermione, intellectuelle et fidèle. David en revanche, pour un héros de premier plan, manque un peu de charisme. Il n'arrive pas tout à fait à prendre sa place de héros de l'histoire et à porter le tout sur ses épaules.

Et entre nous, Wiseman pour le professeur ? L'homme sage ? vraiment ?

Dans ce roman, l'auteur prend son temps pour mettre tout en place. Que ce soit les personnages, avec leurs histoires et leurs caractères ou leurs pouvoirs, ou même le background. Dans ce département de parapsychologie, l'auteur mêle théorie scientifiques réelles et pouvoirs mystiques tels que la psychokinèse. Ce mélange n'est pas sans rappeler de grands noms de la littérature (au hasard moi je pense à Stephen King et Charlie) mais offre également un contexte très réaliste. Grâce à l'aspect enseignement, l'auteur nous explique les termes scientifiques et les mécanismes en jeu, permettant au lecteur d'apprendre et de comprendre ne même temps que David.

L'intrigue de son côté est un peu longue à venir, la faute à toute cette mise en place, et ne se révèle réellement que dans la deuxième partie, voir carrément le dernier tiers du bouquin. Et à ce moment là tout s'accélère...un peu trop. Je trouve dommage ce roman à deux vitesses et j'aurai bien aimé plus d'harmonisation. 

Quand on referme le roman, on en sait très peu en plus.

Au final c'est un roman plutôt sympathique et accessible à un large public, bourrés de références moderne. Beaucoup le compare aux X-Men aidé en cela par les allusions (pas très subtiles) de l'auteur. J'ai plus pensé à une sorte d'Harry Potter adolescent.

 

La Confrérie de l'Invisible

David Creem, tome 1

Richard Taleman

J'ai Lu

411 pages

13 € (papier) - 9.99 € (numérique)

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 12/08/2014