Dôme, roman 1, écrit par Stephen King

Quatrième de couverture :

Le Dôme :

Personne n'y entre.

Personne n'en sort.

Chronique d'Archessia :

Chester's Mill est une petite ville du Maine, et comme toutes les autres petites villes, est pleine de secrets, de problèmes, de tensions ou simplement de querelles de voisinnage. Mais comme toutes les autres petites villes, elle continue son quotidien tranquillement, sans faire de vagues. Jusqu'au jour du Dôme. D'un coup, sans prévenir, sans que personne ne comprennent pourquoi et comment, un Dôme s'est abaissé, enfermant de façon parfaitement hermétique toute cette ville. Pour les habitants de Chester's Mill, c'est comme un début d'apocalypse qui vient de leur tomber sur la tête ...

Bon sang que c'est bon.

J'ai toujours aimé Stephen King, ceux qui me connaissent savent que je lui voue un culte sans bornes. Mais je dois bien avouer que quelques-uns de ses derniers titres ne m'avaient pas totalement convaincues (Duma Key, L'histoire de Lisey, ...). Avec Dôme, Stephen King renoue avec un style dans lequel il excelle, où son talent explose à la face du lecteur, et où les thèmes chers à l'auteur sont abordés. Quand on pense à Dôme, on cite souvent Le Fléau ou Bazaar, moi c'est Les Tommyknockers qui m'a sauté à l'esprit directement. Bref, vous aurez compris qu'ici, il replonge dans une ville et ses habitants, déterrant les secrets des uns, exposant les vices des autres, mais en tout cas, chacun aura sa part ! On découvre les conseillers municipaux, les membres de la police ou le personnel médical en passant par la dealeuse dans sa caravanne, l'étudiant doué en informatique ou l'éleveur de poulets. Cette intrusion dans la vie de toutes ces personnes est jubilatoire, on passe d'une maison à une autre, d'une vie à une autre, et on en découvre les moindres aspects, sans jamais aucune lourdeur, aucune fioriture ou lenteur. Au bout de ce premier "tome", nous savons tout ou presque des habitants de Chester's Mill, histoire d'appréhender au mieux les moindres recoins et détails de l'histoire qui se déroule sous nos yeux.

Nous retrouvons quelques images chères à l'auteur, comme les représentants religieux en discorde, les figures d'autorité tyranniques et rendus fous par la soif de pouvoir, le gouvernement à l'oeuvre dans l'ombre, toujours flou, ... C'est ainsi que l'on va rencontrer Dale Barbara (Barbie) ancien membre des forces armées s'étant reconverti en cuistot de province, essayant de quitter cette ville où trop de problèmes se sont créés autours de lui, mais stoppé dans sa route par le dôme qui s'est posé juste devant ses yeux (tranchant en deux une marmotte par la même occasion ^^" ). L'armée ne va pas tarder à le contacter pour faire de lui la nouvelle figure d'autorité de la ville. Mais comment assoir cette autorité fraîchement acquise quand un homme a déjà passé toute sa vie à prendre le pouvoir dans cette ville ? Qui plus est, quand cet homme est un dangereux psychopathe qui ne reculera devant rien pour garder les rennes en main.

Dans l'espace pourtant très large de cette ville, la claustrophobie ne va pourtant pas tarder à se faire sentir, qui provoquera des réactions inédites chez ses habitants. La psychose s'empare vite des esprits, en même temps que la paranoïa ou l'angoisse. L'occasion pour certains de faire sauter les barrages de leur conscience et déverser en un flot retentissant ce qu'ils ont toujours eu de plus noir en eux.

Mais d'où vient ce Dôme ? Qui l'a mis là ? De quoi est-il composé ? Va t'il rester longtemps en place ? Pourquoi s'est-il abattu sur Chester's Mill ? Et pourquoi les enfants semblent tous souffrir d'étranges crises d'épilepsie, leur provoquant des paroles prémonitoires ?

Pour le savoir, une seule solution : rentrez dans le dôme.

Mais attention. Une fois dedans, personne ne peut en sortir.

Êtes-vous prêts pour un nouveau chef d'oeuvre de Stephen King ?

Dôme, roman 1

Stephen King

Albin Michel

640 pages

22 €

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau