Le Haut-Lieu et autres espaces inhabitables, de Serge Lehman

serge-lehman-le-haut-lieu-et-autres-espaces-inhabitables.jpg

Quatrième de couverture

Un grand appartement oublié de l’île Saint-Louis dont les portes et les pièces disparaissent les unes après les autres …

Un bureau secret du ministère de l’Intérieur chargé d’explorer la banlieue parisienne pour y trouver les preuves de l’existence de Dieu …

Une entreprise géante qui fait surveiller ses employés par des espions semi-invisibles …

Une ville construite à partir d’œuvres d’art franco-allemandes et menacée par l’intrusion d’un monstre appelé « le Charbonnier » …

Six histoires étranges, drôles, tragiques, métaphysiques. Six plongées dans l’abîme pour découvrir ce qui se cache de l’autre côté de la réalité. A mi-chemin entre Jules Verne et Jorge Luis Borges : bienvenue dans le monde de Serge Lehman.

 

Chronique d’Ailayah

Je tiens à remercier les éditions Folio pour m’avoir permise de découvrir ce recueil de nouvelles assez étonnant.

Je ne vous le cacherai pas, je ne sais trop que penser de ce recueil. Je pense que je suis passée à côté de certaines nouvelles car je ne les ai pas comprises du tout. Ce qui est plutôt dérangeant je vous l’accorde. Cependant, il ne s’agit pas là de toutes les nouvelles.

Je pense que le problème principal c’est justement la forme de la nouvelle. Certaines sont plus longues que d’autres, et c’est d’ailleurs celles-ci que j’ai apprécié beaucoup plus que les autres. La première notamment a été pour moi un véritable plaisir de lecture. C’est une histoire qui est bien développée, on entre tout de suite dedans, les personnages sont intéressants, on comprend un peu leur personnalité au fur et à mesure de l’avancement de l’histoire et c’est vraiment très bien construit.

Ce que je reproche aux autres nouvelles, c’est surement que l’auteur n’a pas su s’adapter à la longueur réduite du récit. Du coup, il nous plonge dans un univers totalement différent de notre réalité, sans nous donner aucun indice, et personnellement j’ai vraiment eu du mal à rentrer dedans. Je n’ai même pas eu le temps de comprendre le fonctionnement de l’univers que la nouvelle était déjà finie. C’est en cela que je dis être passée à côté de certaines nouvelles. Peut-être me faudrait-il les relire pour mieux les comprendre, mais sincèrement, je n’en ai pas le courage.

Autant pour les nouvelles plus longues l’écriture est fluide et agréable, assez romancée. Autant pour les autres, on a l’impression que l’auteur nous bombarde d’idées et de mots nouveaux sans nous expliquer quoi que ce soit. J’ai eu à certains moments l’impression de lire deux écritures totalement différentes. L’une fluide et l’autre lourde. D’où le fait que je sois mitigée face à ce recueil.

Cela dit, certains thèmes abordés m’ont énormément plus. Serge Lehman fait souvent un lien très fort entre l’esprit humain et son habitat, l’espace dans lequel il évolue. Dans certains cas c’est l’esprit qui va moduler l’espace et dans d’autres ce sera totalement l’inverse. Dans les deux cas, on a là un thème très bien développé et qui apporte des histoires très riches et très intéressantes.

Au final, c’est un recueil riche, malgré quelques lourdeurs dans certaines nouvelles et quelques incompréhensions. Ca reste malgré tout une bonne lecture, et je vous recommande surtout la première nouvelle le Haut-lieu, qui est vraiment magnifique, une atmosphère entre le film angoissant et le drame. Vraiment une très belle découverte.

 

Le Haut-lieu et autres espaces inhabitables

Serge Lehman

Folio

292 pages

6,80€

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau