Les Contes d'Amy, de Frédéric Livyns

Amy

Quatrième de couverture

Tout commence par un petit cahier trouvé par hasard dans un asile désaffecté. L’inquiétude surgit au détour d’un rapport psychiatrique qui laisse entendre que la petite Amy, la rédactrice de ces contes peu ordinaires, était perturbée mentalement. L’angoisse se matérialise sous la forme d’une affirmation : l’enfant a le pouvoir de vous faire vivre vos peurs les plus profondes.

Que feriez-vous si, du jour au lendemain, tous les gens qui vous entourent apparaissaient défigurés, brûlés ? Quelle serait votre réac­tion si votre fille se liait d’amitié avec un ami pas si imaginaire que cela ? Auprès de qui chercher de l’aide quand votre famille se fait déchiqueter sous vos yeux par les créatures qui se tapissent dans les ténèbres ?

Alternant récits fantastiques classiques et horreur contemporaine, Frédéric Livyns vous convie à une macabre sarabande au travers de 12 nouvelles.

 

Chronique de Garlon

Plongeons dans l’horreur la plus totale avec ce recueil de nouvelles, qui a reçu le prix Masterton en 2012.

Alors qu’elle visite un ancien asile avec son mari, qui souhaite le transformer en hôtel, Coralie découvre un vieux dossier parlant d’une patiente, Amy, une petite fille qui écrivait des histoires d’horreur que les autres vivaient dans leurs cauchemars.

Coralie commence alors la lecture de ces horribles histoires.

J’ai adoré ce recueil, qui est vraiment digne du prix qu’il a reçu !

On plonge ici dans des histoires plus sombres et horribles les unes que les autres. Certaines nous semblent familières car elles reprennent certains types d’intrigues assez récurrentes à l’épouvante, tandis que d’autres sont beaucoup plus originales. Quoi qu’il en soit, toutes accrochent le lecteur et ne lui laisse aucune chance d’échapper à ces récits, qui vont le passionner du début à la fin.

A chaque fois, nous entrons directement dans l’ambiance, et on se demande comment les choses vont bien pouvoir se passer.

Les nouvelles commencent en général doucement, pour avoir petit à petit des éléments étranges qui vont venir perturber la vie des gens et nous plonger dans la plus parfaite horreur avant une chute sensationnelle. De quoi fasciner tout lecteur fan de sombre et de macabre !

Le style de l’auteur est fort fluide et agréable, et il a développé un choix des mots et du rythme qui permettent de nous plonger totalement dans l’histoire et d’ainsi pleinement profiter de ces textes incroyablement macabres.

On pourra reprocher quelques coquilles assez dérangeantes, mais celles-ci restent assez rares.

Les personnages sont également une grande force, car on s’attache très souvent à eux, malgré le court format qu’est la nouvelle, et ils sont, en plus de cela, magnifiquement travaillés. La conséquence de cela en est un énorme partage des émotions, qui nous font ressentir des sentiments vraiment forts. Je dois dire que j’ai, dans ce livre, éprouvé beaucoup plus d’émotions à la lecture que pour la grande majorité des livres que j’ai lu. Pour n’en citer qu’un, il ne serait pas étonnant que le texte Eurydice vous fasse fondre en larmes.

En bref, nous avons ici un recueil de nouvelles sombres et macabres qui nous plongent totalement dans l’horreur, avec des textes qui ont parfois une base classique et d’autres fois totalement originale. On ne s’ennuie à aucun moment, le style d’écriture est parfaitement adapté et les personnages très bien travaillés. On ressent énormément d’émotions à la lecture et il n’est pas impossible que le lecteur fonde en larmes à la lecture de certains textes fort chargés en émotions, ou soit même totalement terrifié.

A lire absolument !

 

Voir aussi la chronique de Melisande

Les Contes d'Amy

Frédéric Livyns

Lokomodo

Fantastique/Horreur

222 pages

6 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 19/11/2015