Lignes de vie, de Graham Joyce

Lignes de vie

Quatrième de couverture

A Coventry, après la Seconde Guerre mondiale et le bombardement ravageur de novembre 1940, chacun essaye de retrouver une vie normale, notamment Martha Vine, matriarche aussi charismatique qu'elle est tendre et attentionnée avec ses sept filles. Mais c'est compter sans Cassie, la plus fragile et instable d'entre elles : ayant mis au monde un bébé, un garçon, Frank, elle ne peut se résoudre à l'abandonner. Il va donc falloir, pour la famille Vine, apprendre à vivre avec ce jeune enfant et ses talents particuliers.

 

Chronique de Melisande

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Folio de m’avoir permis de lire ce livre.

L’écriture de Graham Joyce est agréable à lire et fluide de sorte que l’on rentre assez facilement dans l’histoire pour se laisser totalement emporter par sa plume et les faits qui se déroulent sous nos yeux.

Lignes de vie est un roman surprenant que j’ai beaucoup apprécié, même si ce n’était pas totalement ce à quoi je m’attendais. Il mêle habilement Histoire et fantastique pour nous offrir un texte touchant, porteur d’espoir et d’amour. Cependant, avec un tel résumé, je pensais que la part fantastique serait bien plus présente. Elle l’est mais de manière diffuse, c’est le seul reproche que je pourrai faire à ce livre car j’en attendais davantage. Mais ce n’est pas pour cela que le livre n’a aucun intérêt, bien au contraire car Graham Joyce aura su me surprendre en dépeignant une famille extraordinaire.

La famille est le thème au centre de ce livre et je dirai même au centre de tout car sans elle, l’histoire n’aurait aucun sens. La famille Vine est des plus atypiques mais néanmoins attachante, que ce soit Martha, la matriarche ou bien chacune de ses 7 filles qui ont une spécificité. Cassie, la dernière, est la plus fragile et instable, elle fait des crises durant lesquelles elle peut devenir ingérable. Alors lorsqu’elle prend la décision seule de garder son petit garçon nouveau-né, la famille entière doit trouver une solution pour l’élever.

Chaque membre de la famille a une vision particulière de la vie, ce qui fait qu’ils vont avoir chacun leur façon de faire pour éduquer le petit Frank car Cassie en est incapable seule. Ainsi, à travers cette famille, différents thèmes sont abordés, aussi bien la politique, que la religion, le spiritisme (en lien avec la partie fantastique de l’ouvrage), le droit des gens, notamment des femmes dans cet après-guerre. Autant de thèmes très intéressants qui m’ont beaucoup plu. Je lis assez peu de livres contemporain, préférant de loin les littératures de l’imaginaire mais il est une chose que j’apprécie, ce sont les histoires de famille, d’éventuels secrets, et là, j’ai été plus que ravie avec ce roman car il traite de cette thématique mais aussi du fantastique, même si comme je l’ai dit, elle est assez éparse.

Les personnages ont tous quelque chose à offrir et à apprendre. Certains m’ont quelque peu énervé parce que c’est leur nature, même les sœurs ne se supportent pas tout le temps entre elles. Mais c’est aussi ce qui fait leur charme, elles se serrent les coudes et cela sous la houlette de leur mère qui est assez visionnaire.

En bref, Lignes de vie est un roman assez atypique et je ne peux que vous conseiller de le lire. C’est un roman fort qui traite de la famille, de la reconstruction d’une vie après un drame, le tout mêlé au fantastique pour expliquer la particularité de certains personnages de l’histoire. Un livre à découvrir.

 

Lignes de vie

Graham Joyce

Folio SF

Fantastique

480 pages

8,50€

 

Melisande

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 15/04/2017