Saisons païennes, Anthologie

Saisons

Quatrième de couverture

Les fêtes païennes se succèdent au rythme lent de la roue de l’année. Les rites se suivent, de l’éclosion de la Nature à la saison sombre, en passant par la maturité et l’abondance – puis la venue de ce miracle sans cesse répété : le renouveau. Aujourd’hui encore, ces agapes nous parlent des ravages des tempêtes et des frimas, de la peur de la Nuit, de l’émerveillement face à la Vie, de la passion charnelle qui réchauffe les âmes aussi bien que les corps.
Dans ces Saisons païennes, huit auteurs vous invitent à découvrir autant de célébrations, ainsi que les couleurs, les émotions et les enseignements qui les définissent. Chacune de leurs histoires, illustrées avec poésie et tendresse par Serafina, joue des symboles et de l’atmosphère appartenant à la fête qui l’a inspirée.
Liens familiaux et liens d’amour, mais aussi quête d’identité et soif d’acceptation par soi-même comme par les siens sont autant de questions qui se font écho d’un récit à l’autre. L’individu se transforme dans une alchimie sauvage et naturelle qui se réalise depuis l’enfance de l’humanité. Il évolue et se « dépasse », pourrait-on dire. Mais il n’est pas tant question d’aller au-dehors de soi que de chercher sa vérité en son âme et son esprit.
La Roue des Saisons résonne, au final, comme un voyage vers soi-même.

Chronique de Garlon

Partons à la découvertes des fêtes païennes avec cette magnifique anthologie.

 

Dans ce livre dont les nouvelles sont signées d’auteurs très talentueux, nous découvrons, à chaque texte, une fête païenne liée à un changement dans les saisons et illustrée par un récit la plupart du temps fantastique.

 

Tous les écrits sont totalement uniques, et vraiment originaux, et ils sont absolument tous d’une très grande qualité. On plonge ainsi au coeur de cérémonies, de lubies de sorcières, et de vie d’êtres d’ombres et de lumières, pour notre plus grand bonheur.

Non seulement les histoires sont très bien pensées, magnifiquement contées et pleines de retournements de situation qui nous gardent en haleine, mais en plus on découvre, à chacune d’entre elles, l’une de ces fêtes païennes, dont certaines sont fort connues, alors que d’autres moins, et on peut ainsi s’instruire sur ces anciennes religions et ce qu’elles impliquent.

 

Les styles d’écritures de ces auteurs confirmés sont le plupart du temps fort fluides et toujours agréables à lire, nous permettant ainsi de nous plonger au coeur des histoires.

 

Les personnages sont en parfait accord avec les textes et sont très bien travaillés. On se sent en général fort proche d’eux, ce qui est rare avec les nouvelles (en général, de par le fait qu’il s’agit de courts récits, on n’a pas le temps de s’attacher aux personnages), et cela nous permet de partager certaines de leurs émotions. On se sent en colère avec Jaska dans “Noces sanguines au coeur des ténèbres”, terrorisé avec Céleste dans “L’offrande de l’été”, et attendri avec Dorine dans “Ce qui nous lie”. Dans tous les cas, nous ne sommes jamais indifférents aux personnages, ce qui décuple le plaisir de la lecture.

En plus, les personnages de “L’étincelle en moi” et de “Ce qui nous lie” sont liés aux personnages de, respectivement, “L’aube de la guerrière” et “Fille d’Hécate”, aux éditions du Chat Noir également, ce qui plaira aux fans de ces livres.

 

En bref, voici une anthologie vraiment très intéressante, qui, à travers des récits la plupart du temps fantastiques et toujours passionnants et pleins de rebondissements, nous présente les fêtes païennes liées aux saisons, le tout avec un style d’écriture fluide et agréable et des personnages très bien travaillés et fort attachants.


A lire !

 

Saisons païennes

Anthologie

Chat Noir

Fantastique

175 pages

13,90 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau