Skin Trade, de George R. R. Martin

Quatrième de Couverture :

 Il fût un temps où cette ville était au centre du monde. Un temps où sa puissance se nourrissait du sang et du fer. Mais aujourd’hui elle n’est plus que rouille et elle attend la ruine. C’est un territoire parfait pour Willie Flambeaux et Randi Wade. Lui est agent de recouvrement, elle, détective. Mais lorsqu’une série de meurtres particulièrement atroces ensanglante cette ville qu’ils croyaient si bien connaitre, ce n’est plus dans le labyrinthe des rues qu’ils auront à mener l’enquête, mais dans les recoins les plus sombres de leurs propres passés. Là où se cachent leurs plus grandes peurs.
Auteur du Trône de Fer, George R. R. Martin signe avec Skin Trade un roman policier dans lequel se mélangent flics, fantastique et loups garous. Un suspens haletant et grandiose, qui a reçu le World Fantasy Award. Et pour aller plus loin, ce livre contient un dossier sur l’auteur.

Chronique de Ceinwèn :

 George R. R. Martin est peut-être connu en ce moment surtout pour sa série du Trône de Fer (et/ou son adaptation télévisé), mais il ne faut pas oublié que son oeuvre est autrement plus riche, et on y trouve notamment ce titre.

Encensé par la librarie l'Antre-Monde, j'ai sauté sur l'occasion lorsque les éditions actuSF nous ont proposés ce titre. 

Au format semi-poche, peu épais mais de qualité, le livre tiendra facilement dans tout les sacs et se lit facilement dans les transports (et rapidement aussi car il n'y a "que" 252 pages comptant les bonus). Ce qui marque au premier abord c'est évidemment l'illustration de couverture. Très particulière, elle reflète pourtant parfaitement bien l'idée que l'auteur a de son intrigue. C'est donc une belle performance pour lillustrateur même si tous n'adhéreront pas (dans ce cas, on se dit qu'on ne juge pas un livre à sa couverture :) )

Pour ce qui est de l'histoire justement : c'est un mélange d'enquête de police, de fantastique, une pointe d'horreur, et une écriture maîtrisée. L'ensemble dégage une impression de noirceur : j'ai l'impression de regarder un vieux films de gangster en noir, gris et rouge (un peu comme la jacquette du DVD Sin City). Et ça marche bien !

Willie demande à sa meilleure amie un immense service : enquêter sur la mort de l'une de ses plus proche amie, sauvagement attaquée. Mais rapidement, Randi va se rendre compte qu'il y a quelque chose d'étrange derrière toute cette affaire. Les ramifications et les implications sont étourdissantes, et Randi réalise rapidement que à tous les niveaux de la hiérarchie de la ville il y a complot. Les gens se taisent et lui demande sans détour d'abandonner. Mais Randi ne peut s'empêcher de faire le lien avec le meurtre de son père il y a des années de cela, et elle refuse de lâcher prise.

Alors que les meurtres continuent, Willie devient une cible et comprend qu'il y a une histoire atroce derrière ces meurtres sanglants. A l'aide de Randi, ils devront se serrer les coudes, et dévoiler les blessures de leur passé, leurs secrets, afin de rester en vie et de résoudre cette affaire. 

L'écriture est maîtrisée, on suit l'intrigue tranquillement, au rythme imposé par l'auteur. On a des soupçons, mais les révélations finales restent surprenante et on est tenu en haleine jusque dans les toutes dernières pages. Je trouve justement ces deux trois dernières pages un peu fouillies et plus floues, mais l'ensemble du roman est très appréciable et reste une lecture incontournable à mon avis, que l'on soit fan de Martin ou non. 

Pour ceux qui s'interroge : par rapport au Trône de Fer on retrouve la volonté de travailler avec des personnages fouillés, qui ont des fêlures. L'univers est recherché (même si à une échelle moindre) et l'intrigue possède des ramifications au niveau de la politique, des personnalités, des passés et des familles (de sang ou non). Bien sur c'est plus rapide que la saga fleuve de l'auteur, et certains diront plus facile. Moi je dirai que c'est différent, que ça se savoure peut-être différemment, mais que ça reste une très bonne lecture. 

Enfin je voudrai terminer sur les bonus : le prologue est très intéressant et présente une mise en perspective de la nouvelle et du travail de l'auteur. Le dossier de fin sur l'auteur est aussi extrêmement intéressant et porte à la fois sur la saga du trône de fer que sur le travail complet de l'auteur. Vraiment passionnant, j'ai tout dévoré, alors qu'habituellement je passe ce genre de bonus.

 

Skin Trade

George R. R. Martin

actuSF éditions

232 pages

15.20 €

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau