Zoo, de James Patterson

Quatrième de Couverture :

A Los-Angeles, deux lions dévorent leur gardien. Dans l'état de New-York, des chasseurs sont tués par des ours bruns. En Inde, un éléphant piétine à mort son cornac...
Partout, les bêtes, sauvages et domestiques, se montrent brusquement d'une agressivité inouïe à l'encontre d'une espèce bien particulière : l'Homo sapiens.
Seul le biologiste Jackson Oz a conscience de la menace : l'humanité court à sa perte. Bientôt la Terre ne sera plus qu'un vaste zoo sans cages, dont les animaux auront pris le contrôle. 

Chronique de Ceinwèn :

James Patterson est un auteur que j'aime particulièrement. Bien que parfois inégal, je regarde toujours ses sorties. Cette fois-ci, je trouve qu'il est un peu sorti du cadre classique du thriller pour clairement s'orienter vers l'horreur. Je m'explique : ce n'est pas une enquête au sens traditionnel du terme, on est plutôt dans le cas de l'horreur-fantastique où un scientifique cherche une explication (d'où le classement sur notre site).

Particulièrement efficace en terme d'ambiance, je vous déconseille de le lire la nuit tombée, j'en ai eu du mal à dormir, mon esprit revenant constamment à l'intrigue. C'est perturbant et pourtant efficace : et si ça arrivait, comment réagirions-nous ?

Quelques morceaux du texte présente le point de vue d'un animal, ce qui permet d'orienter le lecteur vers la piste de l'origine. L'utilité est discutable, mais c'est plutôt efficace. 

Si quelques éléments sortent un peu de nul part, on se laisse tout de mêem prendre par la main et on suit l'évolution des choses. 

 

En bref, je regrette quelques facilités prises par l'auteur, mais ça reste une histoire efficace en terme d'ambiance et qui sort un peu de l'ordinaire. 

 

Zoo

James Patterson

l'Archiperl

365 pages

22 €

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau