La Marque d'Ysengrin 1 : Carrousel Funeste, de Fenriss

Img299

Quatrième de couverture

Paris, de nos jours. Tandis que l'automne fauche ses dernières feuilles, plusieurs destins, apparemment sans liens entre eux, vont pourtant s'entremêler au travers d'une terrible affaire de meurtre de masse.

C'est le cas de deux amis accidentellement impliqués dans le massacre, Samuel et Richard, ainsi que du commissaire Franco et de son ami l'inspecteur Markez, deux vieux routards de la Criminelle en charge de l'enquête et complètement dépassés par les événements.

Mais l'affaire affectera également la jeune et rebelle Esperanza, poursuivie pour une raison qu’elle ignore elle-même, sans parler du baron Lupin, le seul d'entre tous qui soit conscient qu’un plan machiavélique est à l'œuvre et qu'il met en danger le monde Ordinaire tout autant que celui de l'Agartha, un monde proche du notre perdu entre rêve et imaginaire.

Alors que le carrousel funeste se met en branle, qui survivra à la terrible morsure de l'hiver approchant ?

 

Chronique de Melisande

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Midgard de m’avoir permis de lire ce livre que j’ai beaucoup aimé et que je vous conseille.

Je ne ferai pas de résumé de l’histoire, la 4e de couverture présente plutôt bien les faits sans pour autant tout dévoiler. Il faut bien garder un peu de mystère, sans quoi ça n’aurait aucun intérêt. Je vous assure que ce livre mérite votre attention parce que c’est très original et addictif. Dès les premières pages, j’ai plongé avec facilité dans cette histoire, l’écriture y aidant beaucoup. C’est bien écrit, très fluide, j’ai beaucoup aimé la plume de Fenriss et j’ai envie de dire, heureusement qu’elle est ainsi, car cela nous permet de bien suivre l’histoire. Ainsi, tout paraît simple et clair, alors qu’on va se rendre compte que l’intrigue est loin de l’être.

Ce premier tome nous pose les bases mais ça n’est pas pour autant un tome introductif car on apprend beaucoup de choses. Il y a pas mal d’action et ça ne s’arrête jamais, c’est assez haletant et on ne voit pas les 360 pages défiler. C’est une course contre la montre, on sent qu’à l’anniversaire de Lupin, c’est là que tout va se jouer et on attend cet événement plus que tout. Et je vous préviens qu’il faudra s’armer de patience mais entre temps, on découvre tellement de choses qu’on ne peut pas s’ennuyer un seul instant. L’auteur sait ménager son suspense jusqu’au bout et attiser notre curiosité, notamment sur Ysengrin (qui est le titre de la série). On en parle plus ou moins mais sans nous expliquer de quoi il s’agit exactement et c’est énervant ! Mais au moins, ça nous donne envie de poursuivre et de comprendre ce qui se passe.

Au début, il est évident qu’on ne voit pas tous les enjeux ou les liens entre les personnages, mais au fur et à mesure, les éléments s’imbriquent et nous permettent de comprendre de quoi il s’agit exactement. Après, il est vrai que j’avais deviné des choses, ça me semblait assez logique, ou peut-être un peu prévisible, mais c’est vraiment bien amené, donc ça n’est pas si dérangeant que ça. Et puis, ce n’était que des suppositions, pas nécessairement des certitudes. Quant à la fin, elle ne peut que nous mettre l’eau à la bouche parce que la situation est quand même très critique. Tout est fait pour nous donner envie de lire la suite.

Il y a beaucoup de mystères et l’univers est tout de même des plus étranges mais c’est passionnant, j’ai adoré le découvrir. C’est très original, bien pensé et bien construit. Il faut un petit temps pour bien appréhender cet univers qui est assez riche et complexe mais qui promet beaucoup de choses. On est dans un entredeux, à la fois dans la réalité et dans l’imaginaire. Dans un premier temps, on a l’impression de lire un polar et puis d’un coup, tout bascule, on se retrouve ailleurs avec des personnages des plus étonnants. Dans le prologue nous découvrons Richard et Samuel qui se rendent à une fête qui va tourner au drame. Puis l’histoire commence avec la rencontre des deux flics chargés de l’affaire : Franco et Markez qui vont découvrir les lieux du drame, ladite fête à laquelle nous avons assisté et ça n’est clairement pas beau à voir. Et à mesure de l’histoire, ce « polar » va basculer dans le fantastique et ce basculement de l’un à l’autre se fait assez aisément et a du sens.

Quant aux personnages, il faut avouer que là, l’auteur nous gâte en nous en présentant à profusion. Mais je vous rassure, on prend assez rapidement nos marques, on arrive à les distinguer et à voir au fur et à mesure leurs liens et leurs rôles. Et puis, grâce à la manière dont s’est écrit et présenté, on ne se perd pas. La narration à la 3e personne nous permet de suivre les différents groupes de personnages et l’auteur, qui est toujours un sadique va toujours changer de focalisation et ce, toujours au mauvais moment pour nous donner envie de poursuivre notre lecture.

C’est assez éclectique comme groupe, dans l’ensemble les personnages sont plutôt sympathiques, même si certains sont trop mystérieux pour être tout à fait honnête. Il faut toujours se méfier. On a les flics d’une part, Franco et Martinez qui peuvent attirer notre sympathie quand d’autre sont juste à claquer. Esperanza qui ne cesse de fuir, on se demande dans un premier temps pourquoi et après, quel est son lien avec tous les autres personnages. Samuel et Richard qui après la fête vont vivre une expérience des plus étranges. Et on découvre aussi d’autres personnages plus familiers et en même temps assez incongru. Je ne veux pas spoiler parce que ça mérite la découverte, mais j’ai adoré l’idée et de voir ce que l’auteur en a fait, c’est toujours simplement génial.

En bref, un premier tome original qui mêle imaginaire et réalité, fantastique et historique (en un sens). Une intrigue bien menée, un univers intéressant et complexe dont on ne voit que les prémices, des personnages hauts en couleur qui nous réserve bien des surprises. J’ai vraiment envie de découvrir ce que le 2e tome nous réserve. Une très bonne lecture pour moi que je vous conseille fortement !

 

Carrousel Funeste

La Marque d’Ysengrin 1

Fenriss

Midgard

Fantastique

400 pages

15€

 

Melisande

Commentaires (2)

melisande
Je t'en prie :)
fenriss
Je te confirme que j'avais beaucoup apprécié ta critique. Encore un grand merci

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau