La Voie des Oracles, tome 1 : Thya, de Estelle Faye

Quatrième de Couverture :

Thya est la fille de Gnaeus Sertor, général romain et héros de l’Empire. Mais Thya est aussi une Oracle, peut-être la dernière élue capable de démêler les fils de l’avenir. Elle est donc contrainte de se cacher en Gaule, au fin fond de la forêt d’Aquitania car, à Rome, comme partout ailleurs dans l’Empire, les chrétiens règnent en maîtres et font impitoyablement la chasse aux adorateurs des dieux anciens. Mais lorsque son père est laissé pour mort par des Pictes, Thya n’a plus d’autre solution que de fuir vers le nord pour suivre une étrange vision dans laquelle son père est toujours en vie.

 

Chronique de Ceinwèn :

Voici un livre que j'avais vu passé et qui avait attiré mon attention en raison d'une magnifique couverture. Je profite de la réédition poche pour me lancer dans cette trilogie.

On change un peu des romans de ce type en se situant à l'époque romaine - une époque alternative certes, mais vous m'avez compris. 

Thya est une fille de général romain, mais c'est aussi une Oracle. Elle a le pouvoir de démêler les brumes de l'avenir. L'inconvénient c'est que cela lui vaudrait une sentence de mort si cela se savait. Par exemple si son frère, ambitieux et cruel, l'apprenait. Ce dernier a d'ailleurs commencé son plan pour gagner de l'influence à Rome en commanditant l'assassinat de son père. 

Thya fuit alors la villa familiale, l'avenir lui indiquant de se rendre dans une forteresse, siège d'une ancienne victoire de son père. En chemin elle croisera la route de personnages qui gagneront en importance. Comme Enoch, un jeune homme aussi séduisant qu'insaisissable. 

J'ai aimé l'univers et l'ambiance en générale, les personnages complexes qui se révèlent au fur et à mesure. Je l'admets, ils sont plutôt tête à claque et on a du mal à vraiment les aimer, pourtant ils sont plus que ce qu'ils affichent et le lecteur les découvre au fur et à mesure. Certains se découvrent eux-même, au fur et à mesure. 

Malgré tout j'ai eu un peu de mal à rentrer totalement dans l'histoire. Le début, un peu lent, y est pour quelque chose, mais c'est surtout le style qui a été un peu compliqué à appréhender. Certaines tournures de phrases étaient vraiment particulières, ou du moins m'ont fait tiquer. Par moment j'avais vraiment très envie de reformuler. Je n'ai pas noté - parce que je n'aime pas interrompre ma lecture - mais si cela se reproduit dans le tome 2 je le ferai. 

Au final, j'ai tout de même bien aimé ce premier tome et je suis vraiment très curieuse de découvrir la suite !

 

Thya, 

La Voie des Oracles, tome 1

Estelle Faye

Folio SF

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 27/03/2017