Lasser, détective des dieux, tome 2 : Mariage à l'égyptienne, de Sylvie Miller et Philippe Ward

lasser-1.jpg

Quatrième de couverture

1935, Le Caire.
Enfin ! Jean-Philippe Lasser vient de décrocher le jackpot, l’affaire qui lui vaudra la Une des journaux… ou la rubrique nécrologique. Le mariage inédit qui doit rapprocher dieux grecs et égyptiens risque de prendre une fâcheuse tournure : la future mariée a disparu ! Fugue ? Enlèvement ? Complot ? Si la promise ne réapparaît pas très vite, le vin de noces pourrait bien tourner au vinaigre. Armé de son intuition et de son pur malt, Lasser plonge au cœur des intrigues divines, où mensonge et trahison sont la règle. Le compte à rebours est lancé : le détective des dieux n’a pas le droit à l’erreur, et encore moins de tomber amoureux…

Chronique de Garlon

 

Retournons dans ce monde si particulier dans lequel les dieux vivent parmi les hommes pour découvrir la suite des aventures du détective Lasser.


Devenu officiellement le détective des dieux, Lasser voit sa carrière décoller, mais ne souhaite que continuer à cuver son whisky dans le bar du Sheramon.

Malheureusement pour lui, Isis a une nouvelle mission à lui confier, et il n’est pas question de refuser.

En effet, son fils, Horus, doit se marier avec la déesse grecque Aglaé, et tout le gratin des dieux des différentes culture est là pour assister à l’évènement.

Mais voilà : la mariée a disparu, probablement enlevée, et c’est Lasser qui va devoir la retrouver.

Commence alors la plus difficile enquète du détective, pour laquelle un échec n’est pas permis.


J’ai fort apprécié ce second tome.


L’histoire est à nouveau très bien trouvée. On replonge avec un immense plaisir dans cet univers si bien pensé par les auteurs, qui nous permet de nous retrouver aux côtés des dieux (chacun avec un caractère bien trempé) pour suivre les aventures d’un détective qui se retrouve embarqué de force dans des enquètes qui le dépasse un peu.

On apprend ainsi pas mal de choses concernant les diverses mythologies (égyptienne, grecque, romaine, gauloise et sumérienne), car beaucoup d’aspects liés aux dieux nous permettent de les lier aux croyances des peuples (notamment au niveau des Enfers, de l’histoire d’Isis, etc.). J’ai fort apprécié cet aspect, que j’ai trouvé plus présent que dans le tome 1.

En plus de cela, nous avons une intrigue tout à fait passionnante qui nous fait voyager dans une enquète très bien pensée faisant intervenir nombre de personnages hauts en couleurs, le tout avec beaucoup d’action, de nombreux retournements de situation, et des évènements qui ne sont pas forcément fort prévisibles. Autant dire que ce livre a tout pour être passionnant.

Il y a juste un petit aspect que je souhaite soulever : contrairement au tome 1, qui reprenait plusieurs enquètes sous forme de nouvelles, nous n’avons ici qu’une seule histoire, avec une enquète. On change donc de format et, personnellement, j’avoue que, pour les enquètes du genre, le format des nouvelles me plaisait davantage, trouvant que dans le cas d’une histoire unique pour ce tome, on traine un petit peu plus en longueur (sans avoir de perte de qualité, bien entendu).


Au niveau du style des auteurs, je l’ai trouvé fort agréable, vraiment très fluide, ce qui nous permet de bien nous plonger dans le livre, de suivre avec passion les moments d’action et de suivre l’enquète de façon très intense. De plus, l’aspect fluide n’empèche pas non plus le fait que les descriptions soient suffisantes pour nous permettre de ne rien rater des diverses cultures présentes dans ce tome.


Les personnages, quant à eux, sont superbement travaillés. On retrouve avec plaisir certains personnages du tome 1 (dont par exemple l’attachant, drôle et agaçant Nefertoum/Ouabou ou la pétillante Fazima), et nous partons également à la découverte d’une foule d’autres, tous plus travaillés et originaux les uns que les autres, nous permettant ainsi d’avoir une très grande diversité au niveau des personnages. On se sent également proche de Lasser, faisant qu’un certain partage d’émotions se fait, permettant ainsi au lecteur de se plonger avec encore plus d’intensité dans l’histoire.


En bref, nous avons ici un superbe second tome qui nous plonge dans un univers original et magnifiquement travaillé, au sein d’une enquète très bien trouvée, pleine d’action et de rebondissements, un style d’écriture fluide et tout à fait adapté à l’histoire et des personnages hauts en couleurs et magnifiquement travaillés, avec lesquels nous partageons pas mal d’émotions.


Un excellent second tome que je vous conseille fortement !


Mariage à l'égyptienne

Lasser, détective des dieux, tome 2

Sylvie Miller et Philippe Ward

Critic

306 pages

18 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau