Le Cycle des Polymorphes, tome 1 : L'Immature, de Céline Chels

immature.jpg

Quatrième de couverture

L'immature est le premier roman de Céline CHELS; Il s'inscrit dans une série, le cycle des polymorphes.
Dans ce livre, créatures cauchemardesques et féeriques se côtoient, se mélangent et tournent autour d’une seule et même espèce : les polymorphes. Alexandre, jeune homme solitaire et maladroit, va vite le comprendre. Sa vie est bouleversée le jour où il rencontre un loup garou. Désormais, la seule certitude qu’il puisse conserver, c’est qu’il ne peut être sûr de rien. Ses aventures vont le mener sur le chemin de l’amour et de sa propre identité. Saura-t-il trouver sa place dans un monde où il n'était pas préparé à évoluer? Il lui reste peu de temps pour en décider..

Chronique de Garlon

 

Plongeons dans un superbe livre fantastique avec ce premier tome haut en couleurs.


Alexandre est un homme assez solitaire. Un jour, alors qu’il rentre chez lui, il est le témoin d’une agression. Voulant venir en aide à la personne agressée, il se rend compte que son adversaire n’est autre qu’un loup-garou. Parvenant à le repousser et à le distancer à la course, Alexandre finit par tomber dans les pommes, alors qu’une personne qui le suivait en cachette depuis longtemps appelle les secours.

Alexandre va apprendre, de par son contact avec le chef de l’organisation du Ténébrium, l’existence des métamorphes ainsi que le fait qu’il a certaines prédispositions qui pourraient être utiles à l’organisation, qui combat justement ceux de ces êtres qui ont décidé d’attaquer les humains.

Une difficile formation commence alors pour le jeune homme.


Malgré certains défauts, j’ai vraiment adoré ce livre !


L’histoire est magnifiquement originale, et on se rend rapidement compte que l’auteur dispose d’une imagination fort fertile et qu’elle a décidé de la partager avec nous, pour notre plus grand plaisir. En effet, tout au long du livre, de nouvelles révélations voient le jour, de nouveaux aspects d’une grande originalité, qui sortent assez des sentiers battus. C’est un réel vent de fraîcheur qui nous est ici offert, nous permettant de voir pas mal de nouveautés à travers certaines choses qui nous paraissent pourtant familières.

Et s’il n’y avait que ça ! Mais non, non contente d’être originale, l’histoire est également en tous points passionnante. On suit vraiment l’évolution avec une grande fascination, car les choses évoluent sans arrêt, on voit un changement constant, à travers des études et des découvertes, mais aussi énormément d’action, de fantastique et de romance, le tout étant parsemé de nombreux retournements de situation.

Par contre, j’ai malgré tout repéré un gros défaut au livre : un aspect que je dirais beaucoup trop aveugle, naïf, principalement du côté du personnage principal. En effet, certaines informations, très importantes pour l’histoire, se devinent vraiment très facilement, fort tôt dans le récit, et l’auteur fait malgré tout traîner les choses, comme si cela restait un mystère. Cela est illustré par un aveuglement de la part d’Alexandre qui, malgré le fait que les choses lui soient clairement dites (parce que je trouve que c’est le cas, seul le fait de dire les choses en une phrase en le regardant dans les yeux aurait pu être plus direct), ne comprend pas plusieurs aspects vraiment clairs, que n’importe quel lecteur aura compris au moins 150 pages plus tôt (si pas plus, puisque j’ai deviné certains aspects vraiment très tôt dans l’histoire). Cela est dû au fait que, je pense, l’auteur a voulu semer des indices mais en a beaucoup trop fait, faisant que ce qui aurait dû être un doute dans l’esprit du lecteur se révèle beaucoup trop rapidement une certitude.


Le style de l’auteur, quant à lui, est vraiment très fluide, superbement agréable, et nous permet de nous plonger à corps perdu dans l’histoire, totalement fasciné par les évènements, vivant les choses aux côtés des personnages.

Quelques coquilles restent présentes, mais elles sont assez peu nombreuses et ne portent en général pas à conséquence, ce qui fait qu’elles ne gênent pas vraiment la lecture.


Concernant les personnages, je dois dire que je les ai fort appréciés. Si on excepte l’aveuglement excessif d’Alexandre, tous les autres aspects sont vraiment très bien travaillés, nous permettant de voir que chacun est unique, a ses propres états d’âme, ses sentiments. Un réel travail est fait autour d’eux et il est plaisant de les suivre. De plus, nous partageons souvent fort leurs sentiments, ce qui crée un rapprochement et fait qu’on ressent parfois des émotions assez fortes.



Vous l’aurez compris, malgré une trop grande prévisibilité de certains aspects et un aveuglement irréaliste du personnage principal, j’ai vraiment adoré ce livre, qui nous offre une histoire en tous points originale, avec un côté fort passionnant grâce à une évolution constante de l’intrigue, à un apprentissage continu, à beaucoup d’action et à de nombreux retournements de situation. A cela vient s’ajouter un style d’écriture vraiment fluide et agréable qui nous permet de nous plonger totalement dans l’histoire et des personnages superbement travaillés desquels on se sentira fort proches. J’avoue que, sans les défauts cités plus haut, ce livre aurait pu se retrouver dans mes coups de coeur, tellement il m’a plû.


Un magnifique début de série pour une auteur qui débute très certainement ici une carrière prometteuse.

A découvrir !


L'Immature

Le Cycle des Polymorphes, tome 1

Céline Chels

Auto-édition

Fantastique

410 pages

18,90 €


Garlon

 

Commentaires (1)

pink pink
  • 1. pink pink | 23/05/2014
Le début est assez stressant mais la suite est génial. Il faudrait la suite du cycle des polymorphes

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 04/09/2013