Les chroniques de Susylee 1 : Les poussières de l'aube, de Cathy Coopman

couverture tome 1 des chroniques de Susylee les poussières de l'aube de Cathy Coopman rivière blanche

Quatrième de Couverture 

24 mars 2012. C’est mon anniversaire ce soir. J’adore les anniversaires. Enfin, j’adorais avant, aujourd’hui je n’en suis plus aussi certaine, les temps changent et mes envies évoluent. Toujours est-il que celui-ci est particulier : je fête mes 102 ans !

La belle et jeune Susylee se réveille un soir sans aucun souvenir d’une vie d’avant. Un homme au teint pâle se présente comme son tuteur. Il va l’aider à composer avec sa nouvelle vie de vampire en suivant à la lettre les multiples règles liées à sa toute récente condition. Un parcours initiatique et chaotique de près de cent ans qui va redonner sens à son existence.

Chronique de Ceinwèn

Ce roman nous propose de découvrir l'apprentissage de Susylee, toute jeune vampire, qui va découvrir l'histoire et les règles de cette espèce qui est maintenant la sienne. Un parcours de 102 ans au cours duquel elle apprendra à suivre les us des vampires, découvrira l'histoire de cette espèce ainsi que de ceux qu'elle nomme sa Famille. On suivra ses évolutions, ses émerveillements et ses peines, ses joies et ses erreurs.

Elle traversera certaines grandes périodes de l'histoire, emmenant le lecteur avec elle. On découvrira avec amusement les clin d'oeil de l'auteur aux éditeurs américains et à la relation d'un auteur avec ses fans. Le plus important dans ce texte n'est pourtant pas l'apprentissage même de la jeune femme, qui sera curieusement toujours au second plan et assez peu décrit,  ce qui est important ce sont les émotions de la jeune femme. On va plus découvrir les impulsions d'une jeune vampire que sa façon d'apprendre par exemple (on sait juste qu'elle apprend et est douée ou non). 

Quelques erreurs de typographie sont relevée ici et là, des virgules sont là en trop ou en moins et des phrases qui perdent du sens (pourquoi remercier Soal du fait que la lune soit pleine, que je sache elle n'a rien à y voir mais bon). Rien de surabondant non plus, ce n'est pas trop gênant même si on s'en rend compte. 

Là où je pêche un peu, c'est d'un point de vue personnel. Je ne comprends pas les réactions de Susylee. Son amour débute comme une amourette d'une jeune fille sans expérience face à un homme plus âgé, beau et brillan. Elle tourne rapidement à l'attirance sexuelle, ce qu'on pourrait comprendre, ce ne sont tout de même pas des enfants. Néanmoins son attirance et son amourette transforme la moindre situation en drame et je ne comprends pas comme Susylee peut s'accrocher tellement à une personne qui l'a fait tant souffrir. De son côté à lui, comment peut-il affirmer l'aimer et être fou d'elle, au point de se ridiculiser dans une des scènes finales, et la trahir de cette façon, la traiter de cette manière ? Cela m'échappe et j'avoue que dans la vie réelle, je ne l'accepterai pas. 

Au final c'est un roman intéressant et sympathique, avec des points faibles et des points forts, et j'admire le courage de l'auteur de ne pas choisir une héroïne qu'on aime ou qu'on déteste. On passe toujours d'un avis à l'autre et il est difficile de rester sur un seul avis avec ces vampires. Néanmoins j'ai eu beaucoup de mal avec la relation de Susylee et du coup, je me demande ce qu'on aura par la suite, surtout avec une telle fin ! 

 

 

Les poussières de l'aube

Les chroniques de Susylee tome 1

Cathy Coopman

Rivière Blanche

328 pages

20€

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau