Les Contes Marron, tome 1, Anthologie

Contes marrons couv

Quatrième de couverture

Les contes marron, le livre à mettre dans toutes les toilettes !

Faisant fi de la censure, les Artistes Fous Associés sortent à grand bruit (de flatulence) le vol1 des Contes marron, inaugurant une nouvelle collection de livres de poche à petit prix n'hésitant pas à dépasser les limites et se torcher le cul avec les convenances.

Au sommaire de ce recueil de merde (mais comme il en faut pour tous les goûts, un supplément vomi et urine est aussi de la partie ; all hail our anthologiste Corvis) :
L'odeur des légendes [Nelly Chadour]
Monde de merde [Corvis]
Mon ami Olfa [Gallinacé Ardent]
Monsieur Léonard et le Ca(ca)pitalisme [Herr Mad Doktor]
Vol au-dessus d'un lit de caca [Vinze]
La Nuit [Gallinacé Ardent]
Sous une couverture de Maniak et des illustrations intérieures de Nelly Chadour.

Chronique de Garlon

Lançons-nous dans le premier tome de la collection des Contes Marron des Artistes Fous Associés.

Dans ce recueil, vous l’aurez compris, nous parlons de pipi, de caca, de vomi et d’autres fluides joyeux du même genre.

Car il ne faut pas oublier que ces Artistes sont atteins d’un grand degré de Folie qui les pousse à écrire (ou déféquer, dans ce cas précis) des textes sortant toujours plus de l’ordinaire, de la littérature de genre qui pousse le lecteur dans ses derniers retranchements, pour sa plus grande horreur, mais surtout pour son plus grand plaisir (même si beaucoup ne l’avoueront jamais publiquement).

Nous plongeons donc ici dans de nouveaux textes de ces Fous, qui nous donnent une nouvelle vision de toutes ces déjections si peu considérées, ces crottes si vite oubliées une fois la chasse tirée, ou encore ces pauvres vomis délaissés.

Nous nous retrouvons donc dans des histoires hors du commun, une autre vision du monde, parfois assez hard, d’autres fois tout en poésie.

Personnellement, j’avoue que j’ai adoré l’idée, mais que je pensais, connaissant les Artistes Fous, avoir des textes bien pire que ceux que j’ai trouvé. Je pensais être choqué, dégoûté, révolté par ces textes et, bien que ce fût le cas pour certains passages, dans l’ensemble, je ne l’ai pas été autant que je l’aurais voulu (mais c’est peut-être moi qui ai voulu placer la barre trop haut).

Par contre, les textes sont tous très bien écrits et passionnants, et nous permettent de nous plonger dans des histoires bien pensées autour d’un sujet souvent à peine effleuré (du bout du doigt, pour ne pas trop se salir) par les autres.

En bref, nous avons ici une petite anthologie à mettre dans toutes les toilettes, autour des thèmes de nos divers fluides si délaissés, qui contient des textes très bien écrits et prenants, pleins de Folie et d’anticonformisme. Personnellement, je m’attendais à plus trash, mais c’est peut-être moi qui cherchait trop loin.

Une bonne anthologie à découvrir lorsque vous avez une grosse commission à faire (sans oublier que les textes sont classés, par rapport à leur longueur, pour déterminer lesquels lire en fonction de la commission à faire).

 

Les Contes Marron, tome 1

Anthologie

Les Artistes Fous Associés

Fantastique

119 pages

5 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 11/12/2014