Les Enfants d'Erebus, tome 2 : Nymphose, de Jean-Luc Marcastel

Erebus 2

Quatrième de couverture

À Paris, Jade a échappé de justesse aux horreurs qui se cachent sous Montmartre. À présent, un million de questions se bousculent dans sa tête. Il est temps pour elle de rencontrer les membres de la confrérie des Chevaliers de Saint-Michel, adversaires acharnés des enfants d'Erebus.
Au coeur des monts d'Auvergne, dans sa forteresse médiévale, leur guide, Géraud de Morlon lui apportera-t-il les réponses ?
Quelles vérités devra-t-elle encore affronter ? Et jusqu'où devra-t-elle aller ?

Chronique de Garlon

Plongeons dans la suite des Enfants d’Erebus.

Jade, après avoir assisté à de grandes horreurs, est recueillie par ses protecteurs, qui vont lui révéler la vérité sur l’histoire du monde, et lui faire part de la grande menace qui couve, venue d’un autre univers, et qu’il faut absolument combattre.

Jade va donc devoir se lancer dans l’affrontement. Mais, en plus de ses ennemis, elle va devoir se méfier d’autre chose : elle-même, car ses étranges pouvoirs sont dangereux et incontrôlables. Mais qui est-elle donc réellement ?

J’avoue que, bien que j’ai fort apprécié ce tome, il m’a fait moins d’effets que le premier.

L’histoire continue d’être très bien faite et très prenante. On plonge dedans avec un immense plaisir, totalement subjugué par ce qui se passe sous nos yeux, et ressentant une bonne dose d’adrénaline dans les moments d’action. La complexité de l’histoire du monde inventée par l’auteur est tout simplement fascinante et nous permet de nous retrouver totalement pris par les événements, vivant totalement l’aventure. Les retournements de situation sont nombreux et très bien menés, créant ainsi des passages surprenants, et de nombreux secrets font qu’on a toujours un peu de mal à savoir ce que cherche chaque personne, qui manipule qui, etc. Tout cela est superbe et nous amène dans une intrigue et une histoire desquelles nous ne pouvons pas sortir.

Par contre, ce qui m’a un peu plus ennuyé, c’est certains passages qui me paraissent trop clichés, du déjà vu qui font de ces passages des moments beaucoup moins intéressants, ainsi que certaines lenteurs faisant qu’on a l’impression de ne pas avancer dans l’histoire lors de ces moments.

Le style d’écriture est toujours aussi bien maîtrisé, fluide et agréable lorsqu’il le faut, et plus descriptif lorsque cela s’avère nécessaire à notre compréhension de l’univers complet et complexe créé par l’auteur.

Les personnages sont très bien faits, vraiment travaillés de fonds en combles, et ils restent aussi fort mystérieux, car chacun semble cacher quelque chose, avoir des objectifs non avoués qui donnent envie au lecteur d’en savoir plus. Ce côté mystérieux est fascinant, mais a malgré tout un petit défaut : on a du mal à accrocher aux personnages, et ainsi à partager leurs sentiments.

En bref, nous avons une histoire superbement bien menée, dans un univers très complexe et complet, fait pour fasciner le lecteur, en plus de beaucoup d’action et de magnifiques retournements de situation. Tout cela est complété par un superbe style d’écriture et des personnages très bien travaillés et fort mystérieux. On peut par contre reprocher certains clichés et certaines lenteurs un peu dommage.

Une série passionnante à découvrir !

 

Nymphose

Les Enfants d'Erebus, tome 2

Jean-Luc Marcastel

J'ai Lu

Fantastique

380 pages

12,90 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau