Les Errants, tome 1 : Origines, de Denis Labbé

errants1.jpg

Quatrième de couverture

Que faire quand on est une adolescente et que le monde s’écroule autour de soi ?
C’est la question qui se pose à Marion, seize ans, que rien ne préparait à une telle catastrophe. Lors d’un voyage scolaire au camp de travail du Struthof, certains de ses camarades et de ses professeurs sont frappés par un mal étrange.
Alors que l’épidémie se répand, elle essaie d’y échapper, en compagnie d’un groupe d’amis rescapés. Mais sans l’aide d’adultes, la tâche va s’avérer délicate et la vie en communauté pas si aisée que cela.

Chronique de Garlon

Plongeons en plein apocalypse zombie avec ce premier tome de la nouvelle série de Denis Labbé.


Marion se retrouve embarquée, avec plusieurs classes de son école, dans une excursion visant à visiter un camp de concentration.

Mais les choses ne se passent pas du tout comme prévu. Rapidement, les élèves et les professeurs se rendent compte que quelque chose cloche, à commencer par la disparition de toute une partie d’entre eux.

Ils vont alors vite se rendre compte que les évènements sont bien plus graves qu’ils ne pouvaient l’imaginer, car des zombies sont découverts et, malgré l’assistance de l’armée, Marion et ses amis sont obliger de fuir et de combattre pour survivre.

Mais arriveront-ils à échapper à ce qui pourrait être l’apocalypse zombie ?


J’ai vraiment adoré ce livre, qui est pour moi l’une des meilleurs histoire de zombies que j’ai pu découvrir.


L’histoire est vraiment très bien trouvée et originale. J’en entend déjà dire : “Oui mais, les histoires de zombies, c’est toujours la même chose”... Ben non, chacune est unique, et celle-ci est particulièrement bien conçue. En effet, bien que ces histoires aient toutes des points communs (logique), chacune a un petit quelque chose qui la différencie des autres. Dans le cas de ce livre, il s’agit de deux choses : tout d’abord les informations très intéressantes données en début de livre sur les camps de concentration et les expériences qui y furent menées, ensuite le fait que les personnages principaux sont des adolescents, uniques et hauts en couleurs.

Tout cela nous permet de nous retrouver dans une histoire qui nous captivera du début à la fin. Pleine d’action et de rebondissements, elle est en perpétuelle évolution et, quand on pense que les choses commencent à se calmer, de nouveaux retournements de situation voient le jour, pour relancer l’intrigue dans une montée d’adrénaline perpétuelle.


Au niveau du style de l’auteur, bien qu’on pourrait reprocher certaines descriptions un peu longues, il reste fluide et agréable, et les moments d’action sont particulièrement bien gérés, nous permettant de nous retrouver aux côtés des personnages, assaillis par les zombies.


Concernant les personnages, ils sont tous vraiment très bien travaillés. Chacun est vraiment unique en son genre, avec des goûts et des styles qui leurs sont propres, allant parfois presque jusqu’à la caricature de l’adolescent qui tente de se faire sa place pour certains. J’ai vraiment adoré cet aspect, qui nous permet de voir l’espèce humaine, et plus particulièrement les ados, dans toute sa diversité. Nous partageons également assez bien leurs émotions, même si ce n’est pas encore à un niveau fort élevé (je pense que nous nous accrocherons encore plus aux personnages lorsque nous continuerons à suivre leurs aventures).


En bref, nous avons une superbe histoire de zombies, pleine d’action et de rebondissements, avec des informations très intéressantes sur les camps de concentration, un style d’écriture fort fluide malgré quelques descriptions un peu trop longues et des personnages adolescents hauts en couleurs, qui passionneront le lecteur par leur diversité et leurs idées, propres à chacun.


Une série à ne pas manquer !

 

Origines

Les Errants, tome 1

Denis Labbé

Editions du Chat Noir

Fantastique/Horreur

277 pages

19,90 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau