Les Ferrailleurs, tome 1: Le château, de Edward Carey

Le chateau

Quatrième de couverture :

Au milieu d'un océan de détritus composé de tous les rebuts de Londres se dresse la demeure des Ferrayor. Le Château, gigantesque puzzle architectural, abrite cette étrange famille depuis des générations. Selon la tradition, chacun de ses membres, à la naissance, se voit attribuer un objet particulier, qui le suivra toute sa vie.
Clod a quinze ans et possède un don singulier : il est capable d'entendre parler les objets... Tout commence le jour où la poignée de porte appartenant à Tante Rosamud disparaît. Les murmures des objets se font de plus en plus insistants. Dehors, une terrible tempête menace. Et voici qu'une jeune orpheline se présente à la porte du Château...

 

Chroniques de Fiona :

Merci aux Editions Livre de Poche.

Amateurs de Tim Burton, ce livre est pour vous !

Un univers étrange, feutré, décalé, sombre et génial ou l'on se perd au propre comme au figuré, puisque l'histoire se passe dans une immense propriété ou les Ferrailleurs entreposent et entassent objets divers depuis des générations.

Le récit est composé de deux narrateurs distincts, le jeune Clod, membre de l'imposante famille Ferrayor, qui possède un don particulier et unique, celui d'entendre les objets parler. En effet, la tradition veut que chaque membre du clan possède un objet spécial et unique attribué le jour de sa naissance, qui les lie jusqu'à la mort. Le deuxième narrateur est Lucy, une fillette issue d'une famille modeste, qui est emmenée pour devenir une domestique dans l'imposante demeure familiale du domaine Ferrayor. Mais celle-ci ne s'adapte pas aussi facilement que les maitres le souhaiteraient. Car les secrets ne doivent pas être révélés aux autres, et cette jeune fille est d'un naturel curieux et rebelle.

Les héros ont un petit quelque chose de sombre mais d’irrésistible, l'écriture légère et tendue à la fois. Une vraie découverte pour ma part, car je retrouve un univers Steampunk et Victorien qui m'est cher.

L'auteur nous gratifie aussi de belles illustrations qui de mon point de vue ajoutent un plus non négligeable. Un ensemble qui ont fait de moi une lectrice heureuse. Une adaptation cinématographique serait la cerise sur le gateau car j'ai hâte de découvrir la suite des aventures des deux protagonistes.

C'est donc avec enthousiasme et plaisir que je vous invite à découvrir par vous même ce petit bijou !

 

Le château

Les Ferrailleurs, tome 1

Edward Carey

Livre de Poche

480 pages

7.90€

 

Chroniques de Fiona

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 23/10/2016