Les Nécrophiles Anonymes, tome 1 : Quadruple assassinat dans la rue de la morgue, de Cécile Duquenne

quadruple-assassinat-dans-la-rue-de-la-morgue.jpg

Quatrième de couverture

Népomucène, préposé à la Morgue, mène une vie tranquille et nocturne en compagnie de Bob, vampire d'environ 150 ans d'âge. Lorsqu'il manque de devenir la cinquième victime d'un mystérieux assassin, son ami de longue date mène l'enquête. L'immortel est certain qu'une autre créature surnaturelle a commis le massacre.

Chronique de Garlon

Plongeons dans le premier tome d’une série fantastique assez humoristique.

Népomucène, préposé à la morgue, rencontre Bob, un vampire assez particulier. Ensemble, ils tentent de trouver un moyen de résusciter hommes et animaux. Mais une menace débarque dans la ville : un loup-garou tue des médecins. Népomucène et Bob, aidés d’Edgar, ancien préposé à la morgue et taxidermiste, ainsi que de Basil, un singulier personnage, partent alors à la chasse au loup.

J’ai bien aimé ce premier tome.

Nous plongeons ici dans une histoire assez décalée, qui permet déjà, d’emblée, deux choses : nous séparer des clichés habituels sur les vampires (en se moquant un peu au passage des éléments irréalistes de certaines idées préconçues), et nous apporter une histoire pleine d’humour. On rigole et on quitte les clichés, donc, mais ce n’est pas tout, car l’histoire, bien que décalée, est superbement bien pensée, très bien travaillée, pour nous permettre une plongée dans l’aventure, une découverte passionnante de beaucoup de choses, pour notre plus grand plaisir. De plus, l’intrigue est fort recherchée, et l’action et les retournements de situation fort présents, ce qui nous accroche encore plus aux événements.

Le style d’écriture est la plupart du temps assez fluide et agréable à lire, et nous permet de bien nous plonger dans l’action, et ainsi être totalement pris par l’histoire, tout en étant un peu plus descriptif sur certains aspects particuliers, comme les explications visant à casser un peu certains mythes autour des vampires.

On regrettera juste quelques coquilles qui se répètent, comme les -ai qui auraient du être des -ais dans bien des cas, mais cela n’est pas encore trop gênant pour la lecture.

Les personnages, quant à eux, sont vraiment très bien faits. Forts décalés, parfois caricaturaux, on s’en sent proche tout en les trouvant drôles, ce qui crée une excellente relation avec le lecteur. De plus, on partage également leurs émotions à certains passages.

En bref, nous avons ici un très bon premier tome qui se concentre sur un univers fantastique assez décalé qui permet de remettre certaines choses en place concernant, entre autres, le mythe des vampires, et nous permet aussi une magnifique aventure dans une intrigue très bien menée et pleine d’action et de retournements de situation, avec un très bon style d’écriture et des personnages très bien travaillés.

A découvrir !

 

Quadruple assassinat dans la rue de la morgue

Les Nécrophiles Anonymes, tome 1

Cécile Duquenne

Voy'el

185 pages

12€

 

Garlon

 

Chronique de Mélisande

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau