Les Porteurs d'éternité tome 1 : La Maitresse des Anges, de Corine M.

Mda 600

Quatrième de couverture :

Alexia Lepage, une célèbre et talentueuse artiste peintre, décide de s'offrir un magnifique manoir du XVIIIe siècle, situé en plein coeur de la campagne provençale. Ce doit être pour elle un nouveau départ, une sorte de renaissance. Elle ne croit pas si bien dire... Derrière l'étrange monolithe, qu'elle découvre par hasard dans les sous-sols du château, se cache vraisemblablement le plus grand mystère de tous les temps. Et, ironie du sort, c'est Alexia elle-même qui semble en être la clé...

Chronique de Sabbata :

C’est plaisant de se plonger dans une histoire aussi sombre quand on aime le genre. Si vous êtes fan de fantastique, où le mal essaie de s’immiscer dans votre inconscient, osez cette lecture qui ne vous laissera pas indifférent.

Plus qu’une histoire angoissante, on découvre une lecture possible de la création des anges et des démons, du péché originel. Oui, l’auteur s’est inspiré de passages de la Bible et a su subtilement prendre ce dont elle avait besoin pour créer son monde.

Ce qui est étonnant dans ce roman, en plus du sujet, est la façon dont évoluent les personnages, notamment Alexia. Car pour une fois, ce n’est pas le plan temporel ou le sujet qui est mis en avant, mais bien notre héroïne. On la voit endosser le rôle d’artiste au début, puis d’instrument mortel, ainsi que d’autres aspects. Elle est forte et fragile, bonne et mauvaise, sensuelle et timide. Vous l’aurez compris, elle nous intrigue, nous séduit et peut nous dégoûter, mais pas dans le mauvais sens du terme.

Du coup, il y a une chose qui pourrait gêner certains lecteurs, c’est la découpe de l’histoire. En effet, nous suivons l’histoire à travers des chapitres, et peut-être aurait-il fallu faire des parties pour couper l’histoire quand il y a des sauts dans le temps. Cependant, comme je l’ai dit plus tôt, on se concentre sur les personnages et non sur le déroulement temporel.

Au niveau de l’écriture, j’ai trouvé que l’auteur jouait à différent niveau. Ainsi, il y a une différence quand on se concentre sur Alexia et quand certains chapitres se penchent sur les « pécheurs », chacun a donc sa manière de penser, de parler et c’est vraiment bien maitrisé.

Peut-être que certains crieront au blasphème à cause du sujet. Honnêtement, il y a déjà la mise en garde de l’auteur au début et cela ne doit pas refroidir les lecteurs. Si vous aimez l’ambiance « dark » tout en voulant un récit bien écrit, cette histoire est à découvrir. Croyez-moi, je serai au rendez-vous pour la suite.

Les Porteurs d'éternité tome 1

La Maitresse des Anges

Corine M.

Rebelle

Fantastique/Horreur

228 pages

15€

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 01/09/2015