Zombitions, tome 1 : Zombitions, d'Aurélie Mendonça

Zombitions

Quatrième de couverture :

Depuis le début de l'humanité, la fine fleur des guerrières, les Nécrocides, contrecarrent les Maîtres Zombies dans leurs plans de domination du monde. Jusqu'à la dernière génération, les lignées de tueuses s'en sortaient plutôt bien, et aucune Apocalypse ne fut à déplorer. Puis arrive Evangeline Rose. Née dans une famille où se sont brillamment illustrées toutes les précédentes tueuses, Evy peine à marcher dans leurs pas. Ne devant sa survie qu'à une chance insolente, c'est pourtant sur sa génération que va peser le plan final des Maîtres. Pour son plus grand malheur, elle devrait mettre de côté shopping et écriture de romans pour se consacrer à la mission qui fait d'elle une Nécrocide. Mais allez sauver le monde avec un Microbe dans le tiroir.

 

Chronique de Sabbata :

Un grand merci aux éditions Rebelle pour ce service presse. Plus que le thème, c’est l’auteur qui m’a donné envie de lire ce roman, car je la connaissais pour une nouvelle que j’avais beaucoup aimé dans l’anthologie Ils ne devaient pas s’aimer.

Nous suivons Evy, tueuse de zombies qui se dit chanceuse pour être encore en vie, drôle et surtout enceinte. Depuis des lustres, la magie choisit celles qui deviennent des nécrocides au sein d’une même famille et elle en fait partie. Ce n’est pas un choix de carrière, c’est dans ses gênes, notre héroïne doit sauver le monde d’une apocalypse qui se prépare et bientôt donner naissance à une petite fille qui va suivre le même chemin. Autant dire que sa vie n’est pas de tout repos !

Evy est une accro au shopping, ce qui donne des scènes très drôle. J’ai aimé cette fraicheur, ce côté naturel et libre, sans oublier sa façon de décrire sa vie d’écrivain en parallèle, c’est un mélange étonnant. Certes, il faut un peu de sérieux pour tuer les morts-vivants, mais j’ai trouvé cette approche originale et elle permet de changer notre vision du genre. Je vous l’ai dit, je n’aime pas les zombies et l’héroïne a réussi à calmer mes angoisses par moments en laissant libre court à son humour. Bien entendu, ce n’est pas la fête jusqu’à la fin du livre. Au contraire, on sent qu’il y a une évolution du personnage. Comme l’histoire devient de plus en plus sombre, on suit une jeune femme qui va assumer pleinement ce qu’on lui demande, peu importe le prix à payer et pour cela, un grand respect pour Evy.

Il y a une histoire d’amour, mais elle ne prend pas toute l’intrigue et j’ai apprécié ce parti pris de l’auteur, sans oublier l’alternance entre récit et extraits de journaux des Nécrocides.

J’avais une appréhension à cause du sujet, mais une fois la lecture lancée, vous ne pensez qu’à une chose : le finir. J’aurais souhaité un peu plus de détails concernant le choix d’Evy et ses conséquences, ce qui se passe juste après, mais dans l’ensemble, c’est un roman bien écrit, qui prend le temps de poser les bases et d’évoluer.

 

Zombitions

Zombitions tome 1

Aurélie Mendonça

Rebelle

Fantastique/Horreur

248 pages

15€

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 07/04/2016