Almoha 1: La muraille interdite, de Serge Brussolo

1205-almoha1.jpg

Quatrième de couverture

Quelle est cette immense muraille qui coupe en deux le Royaume d’Almoha ?

Au nord règnent la famine, la boue, une pesanteur qui lamine les humains et les transforme en monstres pathétiques. Au sud, personne ne sait ce que dissimule le terrible rempart équatorial. Les légendes parlent d’un pays où tout n’est que richesse et beauté. Mais peut-on croire aux légendes ? Nath, lui, vit au nord, sur la plaine boueuse. Entre les varans mangeurs d’hommes, la tyrannie des Sentinelles et les nuages pétrifiés, véritables icebergs volants qui s’abattent mortellement sur les cités, Nath se met en quête du paradis. Mais la muraille cache plus d’un secret … et plus d’une épouvante.

 

Chronique d’Ailayah

Je dois dire que cette lecture ne fut pas des plus faciles au départ. Je connaissais l’auteur par sa série Peggy Sue, mais je m’attendais bien sûr à quelque chose de très différent puisque cette série était une série jeunesse. La muraille interdite est quant à elle de la pure fantasy adulte. Cela dit, je ne m’attendais pas du tout à ce que j’ai découvert.

J’ai eu énormément de mal à rentrer dans l’histoire au début. C’est un univers qui n’est pas complexe en soi, mais il est déroutant. Il est déroutant car il est sombre, et le héros, loin d’être un héros ordinaire, a des allures d’anti-héros tout au long du roman. Il passe de la naïveté au doute, de l’action à l’inaction … Pour moi, c’est juste un gars qui tente de s’en sortir, et qui a tout de même énormément de chance.

Ce qu’il faut savoir, c’est que le livre est divisé en deux. La première partie, qui fut la plus difficile et la plus lourde pour moi, se focalise sur la vie de Nath lorsqu’il décide de rentrer chez lui. La deuxième partie, qui suit directement la première, se focalise sur le voyage vers la grande muraille et la découverte de ce qui se trouve au sud.

J’entends bien que la première partie est importante pour se familiariser avec l’univers, connaître vraiment les conditions de vie au nord de la muraille et bien sûr faire plus ample connaissance avec les personnages, mais je dois avouer que ça ne m’aurait pas déranger qu’elle soit écourtée car certains passages étaient beaucoup trop longs à mon goût. Le style d’écriture en devenait parfois lourd et même si on suivait facilement les aventures et les descriptions, on lâchait trop facilement le fil.

La difficulté de cette première partie vient peut-être également du fait que je ne me suis pas du tout accrochée au personnage principal. Il m’a paru aux premiers abords trop enfantin, fade et presque lassé. Le genre de personne que je n’aime pas du tout à l’origine. Cela dit, je dois dire que je l’ai beaucoup plus apprécié dans la deuxième partie. Il apparaît alors beaucoup plus sûr de lui et bien qu’il se laisse un porter par les évènements, il a fait des choix plus intéressants et s’est un peu plus affirmé que dans la première partie. Le personnage de Sigrid a lui aussi connu une évolution intéressante. Bien sûr, elle était beaucoup plus femme d’action dans le premier, mais c’est justement un choix intéressant qu’a fait là l’auteur de transformer cette femme charismatique, forte et intelligente, en une femme qui garde un certain charisme, une certaine emprise sur les autres tout en étant totalement assujettie à cause d’une potion. Jusqu’au bout j’ai trouvé les choix qu’elle faisait très intéressants.

Un point vraiment positif maintenant, c’est l’imaginaire de l’auteur. Je dois dire que l’univers est véritablement unique et inventif, c’est le moins qu’on puisse dire. Je ne saurais dire où lui sont venus toutes ces idées, mais c’est vraiment intéressant car ça pose énormément de questions sur notre société actuelle, sur nos vices, sur l’évolution et nos fantasmes.

Je vais finir sur une note bien positive, car après avoir enfin fini de lire ce premier tome je n’attends qu’une chose, c’est connaître la suite. L’auteur a su durant la deuxième partie de son roman, me prendre en haleine, me donner envie de poursuivre cette série, de continuer à suivre les aventures des personnages, et sincèrement, je ne pensais pas que ce serait le cas lorsque j’ai commencé le livre. Voici donc un avis partagé, comme l’est pour moi ce roman dont la deuxième partie est infiniment meilleure que la première.

 

La muraille interdite

Almoha 1

Serge Brussolo

Milady

442 pages

8€

 

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau