Blood Song tome 2 : Le Seigneur de la Tour, d'Anthony Ryan

1705 leseigneurdelatour 3

Quatrième de couverture :

Vaelin Al Sorna, ancien frère du Sixième Ordre, le plus grand guerrier de son temps, revient au pays déterminé à ne plus jamais prendre les armes. Nommé Seigneur de la Tour des Hauts Confins, il espère trouver la paix dans cette région glaciale et sauvage, loin des intrigues d’un Royaume tourmenté. Mais les êtres dotés de la voix du sang ont rarement l’occasion de mener une vie paisible. Entre les défenseurs de la Foi affaiblie, les adversaires du jeune roi inexpérimenté et les mystérieux assassins de la Ténèbre, Vaelin va découvrir malgré lui que nul ne peut échapper à son destin.

Chronique de Sabbata :

J’avais lu très rapidement le premier tome car l’intrigue est tellement prenante qu’on ne peut s’arrêter qu’une fois la lecture finie. Ce fut quasiment la même chose avec le tome 2, il fallait juste se rappeler de l’histoire et en un rien de temps, on suivait les aventures des différents personnages qui interagissent dans l’histoire.

Autant vous dire que j’ai été impatiente d’avoir cette suite entre les mains et il me tarde de pouvoir lire le dernier tome de cette série pour de nombreuses raisons.

Tout d’abord, l’univers. Celui-ci est complexe et donc complet. Il y a une politique, une histoire établie, de sorte qu’on pourrait croire que cela a existé, même si c’est de la fantasy. Il y a un côté très réaliste qui mélange à merveille ce côté surnaturel de l’histoire, ce fameux appel du sang. Il y a aussi une querelle religieuse, qui s’approche beaucoup de nos guerres de religions du Moyen-Age. Quant aux trahisons aux seins des royaumes, des alliances qui se font… on se croirait vraiment à découvrir un passé passionnant.

Il y a aussi les personnages qu’on retrouve et qu’on aime suivre. Ils ont une connexion entre eux, qu’elle soit minime ou plus importante, mais ils ont tous une histoire à raconter, il n’y en a pas une plus intéressante qu’une autre et surtout, on ne se perd pas dans leur nom, dans leur identité, contrairement à d’autres livres où on a du mal à comprendre au bout de 50 pages.

L’ambiance est géniale, l’écriture fluide, c’est vraiment une série addictive. Si bien que j’ai du mal à voir un défaut !

Très honnêtement, c’est une des rares série de fantasy qui vaut le coup d’être lu ces derniers temps pour la fraicheur qu’elle apporte, ce renouveau de la fantasy qu’on n’avait pas eu depuis un certain temps.

En un mot : Addictif !

Le Seigneur de la Tour

Blood Song tome 2

Anthony Ryan

Milady

Fantasy

960 pages

8,90€

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 09/08/2017