Chroniques de la mort blanche, tome 3 : Dragon des brumes, de Nicolas Cluzeau

Dragon des brumes reedition

Quatrième de couverture

L’Orlandie est à feu et à sang. Les territoires des Marches tombent un à un sous la coupe d’Endrew et de son conseiller Maerlar, puissant personnage de l’Anti-vie et initiateur présumé de la Mort blanche, la maladie odieuse qui décime sans pitié les êtres féériques de l’île.

Affaiblie mais furieusement décidée à résister, la reine-sorcière Muirenn tente de fédérer les guerriers trolls, félins et lupins autour d’elle. Mais elle ne peut que ralentir la marche irrésistible du Haut-Roi, offrant ainsi un temps précieux à Arline et ses compagnons dans leur course contre la maladie. Etrangement liée au dragon des brumes Edjer-Verian, créature d'Anti-vie réveillée par Maerlar, la jeune magicienne tente de se rapprocher du Chêne-Monde, cœur de la magie de l’Orlandie et contaminé par la Mort Blanche.


Dragon des brumes

Quatrième de couverture

L'île d'Orlandie, ravagée par la Mort Blanche, une épidémie qui décime mages, druides et êtres-fées, brûle dans les feux de la guerre civile : un Haut Roi usurpateur, Endrew, secondé par un vieux fantôme malveillant, Maerlar, conquiert tous les territoires des Marches un par un.

Au coeur de l'île, les gouvernements des Franges féeriques organisent la résistance sous la direction de Muirenn, la reine-sorcière. Des traîtres à la botte de l'usurpateur minent cependant ses efforts. Furieux, Muirenn et ses alliés décident de contre-attaquer. Le conflit s'enlise, et une rumeur désastreuse venue du nord inquiète la reine-sorcière : le puissant Chêne-Monde, garant de la force vive de l'Orlandie, serait contaminé par la Mort Blanche. Loin de ces événements tragiques, Arline et les survivants de l'attaque du dragon cherchent par tous les moyens à s'échapper des souterrains de Pyral, où ils sont pris au piège. Mais le troll Ferhian a été enlevé par le dragon des brumes Edjer-Verian, qui nourrit de bien sombres projets à son endroit.

 

Chronique de Garlon

Continuons la série des Chroniques de la Mort Blanche avec ce troisième tome.

Deirdre a échoué à tuer le Haut Roi et a été tuée. Muirrenn se retrouve donc sans sa fille dans cette lutte, et tente de rassembler les Franges contre l’usurpateur qui a juré leur perte.

De leur côté, Arline et Ijane ont découvert une vieille relique des Prètres-Mages qui pourrait leur être très utile dans leur combat. Il est donc temps pour elles de tenter de détruire un autre Noeud corrompu afin d’enrayer la propagation de la Mort Blanche.

Mais la trahison et la corruption se trouve dans le coeur de chacun, rendant ces quêtes beaucoup plus périlleuses.

Bien qu’ayant fort aimé l’originalité de l’histoire, j’ai eu du mal avec ce tome, et ce pour plusieurs raisons.

L’histoire est toujours aussi bien construite, et elle est vraiment assez passionnante et originale.

On suit divers personnages qui se retrouvent dans une guerre comprenant deux ennemis : le Haut Roi et la maladie du nom de Mort Blanche. Tous les fronts sont occupés, les machinations sont assez nombreuses, les intrigues se font et se défont à une vitesse folle.

L’action est également fort présente, faisant défiler les pages assez rapidement. Les intrigues sont vraiment très bien faites et surprendront pas mal de lecteur, celui-ci ne s’attendant pas à certains retournements de situation.

L’histoire est donc assez passionnante et le livre se lit à une vitesse folle.

Par contre, j’ai trouvé que l’auteur en faisait parfois trop sous certains aspects : tout au long de l’histoire, les personnages meurent, agonisent, trahissent, etc. C’est bien d’avoir pour une fois un livre dans lesquels il arrive que des personnages principaux meurent, mais là j’ai trouvé ça un peu exagéré, car depuis le premier tome, ce genre d’évènements survient très souvent.

Cela entraîne le problème du nombre de personnages, car, étant donné que beaucoup meurent ou changent de camp, et ce depuis le tome 1, il en faut beaucoup pour que l’histoire continue. Nous avons donc beaucoup trop de personnages principaux, qui sont souvent séparés, ce qui fait que l’histoire part vite un peu dans tous les sens de manière chaotique, perdant un peu le lecteur, qui en aura marre de passer d’un personnage à l’autre, même si cela permet de voir tous les aspects de la guerre. De plus, cet aspects créée d’autres défauts : avoir tous ces personnages à chaque fois dans des intrigues différentes a pour conséquence que, si l’on ne lit pas les tomes l’un après l’autre, on oublie tout de l’histoire et, étant donné qu’il n’y a pas de résumé en début de livre, le lecteur à beaucoup de mal à s’y retrouver. Personnellement, il m’a fallut longtemps pour me rappeler certains aspects, et d’autres ne me sont même pas revenus en mémoire.

Une autre conséquence est le fait qu’on se détache des personnages : on n’a pas le temps de s’accrocher à l’un d’entre-eux, car il y en a trop, ce qui fait qu’on ne reste pas assez avec certains d’entre-eux.

Les passages dans lesquels des personnages meurent sont traités de manière fort désinvolte, ce qui fait qu’on voit, au cours d’une courte phrase, que l’un des personnages qu’on suit depuis longtemps est mort, et on le voit dans une totale indifférence, ce qui m’a pas mal déçu.

Pour ce qui est du style de l’auteur, il est bien entendu pas mal fluide et agréable à lire, mais je n’ai pas toujours accroché à la façon dont il tourne certaines de ses phrases. De plus, certains passages (comme la mort de certains personnages) passent beaucoup trop vite, ne laissant pas le temps au lecteur de les apprécier ou de les assimiler correctement.

En bref, malgré une histoire passionnante et originale, je n’ai pas fort accroché avec ce troisième tome, et ce principalement à cause d’un trop grand nombre de personnages et d’intrigues, qui ont plusieurs conséquences, comme l’oubli de l’histoire des tomes précédents, une histoire chaotique et l’impossibilité de s’accrocher aux personnages et de ressentir leurs sentiments.

J’espère que le tome suivant ne présentera pas ces problèmes.

 

Dragon des brumes

Chroniques de la Mort Blanche, tome 3

Nicolas Cluzeau

Galapagos

Fantasy (jeunesse / adolescent)

15,95 €

288 pages

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 01/11/2015