Chroniques de la pierre des Ward 4: Le combat de l'épouvanteur, de Joseph Delaney

Quatrième de couverture

Les sorcières de Pendle deviennent de plus en plus malfaisantes. Le plus inquiétant, c’est que les trois clans – les Deane, les Malkin et les Mouldheel – préparent une alliance. Ensemble, ils seraient capables d’invoquer le Diable en personne !
Tom et son maître vont se rendre là-bas pour éviter le pire. Mais avant, Tom Ward doit passer chez lui pour récupérer les malles que sa mère lui a laissées en héritage. Or, une fois sur place, il découvre que la ferme a été ravagée, la grange brûlée…

Chronique de Vanfanel

Me voila parti pour cette chronique du quatrième tome des aventures de Thomas Ward. Dans ce tome, l’auteur nous fait découvrir plus en profondeur les sorcières de Pendle et leur mode de vie. Il y avait déjà eu une référence à elle dans le premier tome des aventures de Thomas Ward, nous y avons découvert Lizzie l’osseuse et la vieille mère Malkin, toutes deux étant originaires des environs de Pendle. Cette fois, nous en apprenons plus sur leurs origines et sur la façon de vivre des sorcières. On apprend qu’elles se divisent en trois grandes familles, les Deane, les Malkin et les Mouldheel. Chaque clan à élu domicile dans l’une des villes qui entoure la colline de Pendle et font régner sur ses habitants une terreur énorme, à Pendle, les voisins sont moins des amis que des personnes à surveiller pour éviter de se faire planter un couteau dans le dos. Cependant, l’Epouvanteur à décidé que tout cela devait prendre fin, en particulier quand on sait que les trois clans, ennemis hier encore, se sont réunis pour préparer un rituel qui n’augure rien de bon.

Que dire maintenant de mes impressions sur ce livre, tout d’abord, tout comme ses prédécesseurs je l’ai adoré et n’ai pas mis longtemps à le finir tant le désir de connaître la fin m’obsédait. Malgré ce que je viens de dire j’ai trouvé que la fin est venue trop vite à mon goût, comprenez moi bien, je ne dis pas  que l’histoire est trop courte, ce que j’ai voulu dire c’est que quand on y a goûté on en a jamais assez.

Parlons maintenant un peu de Tom, qui a dans ce tome fortement gagné en maturité. Ses combats contre l’obscur ont commencé à le changer, et on perçoit qu’il commence à penser que, dans certains cas, la fin justifie les moyens. Nous ne sommes cependant pas les seuls à nous en apercevoir, lui aussi sait qu’il ne se comporte plus comme il l’aurait fait autrefois, et cette idée ne lui plaît guère.

En bref, une histoire prenante, des personnages attachants et une intrique bien ficelée, une recette qui me plaira toujours.

 

Le combat de l’épouvanteur

Chroniques de la pierre des Ward

Joseph Delaney

Bayard Jeunesse

407 pages

12,90 €

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 31/03/2012