Les Débris du Chaudron, de Nathalie Dau

 

Quatrième de couverture

L’amour et la vengeance ont l’art de traverser les âges, et ce d’autant plus lorsque les dieux sont impliqués. Pour certains mortels, cela signifie un héritage lourd à porter, mêlé de malédiction... Ainsi en va-t-il d’Augusta Quinn et d’Alwyn Archtaft. Destinés à réparer le chaudron de Kerridwen, afin de permettre le retour de la déesse, ils devront compter avec Affang, le terrible démon des eaux, qui les poursuivra de sa haine. Mais en cette fin de XXème siècle, un dieu veille et se souvient. Capable d’arpenter les lieux d’ici et d’ailleurs, Kernunnos, sous l’un ou l’autre de ses avatars, permettra à la réalité de rattraper le mythe... et de le dépasser.

Chronique de Garlon

Je vais encore vous parler d’un très beau livre aujourd’hui : Les Débris du Chaudron, de Nathalie Dau.

Il s’agit d’une ancienne légende de la mythologie celte revisitée, parlant de Kerridwen et Kernunnos, dieux celtes qui ont été déformés par la religion catholique, en faisant une abominable sorcière et un démon. Mais les voici maintenant remis à leur juste place.

Ces deux dieux ont été, à une époque hors du temps, rendre visite à un peuple afin de les guider. Chassant des matrones assoiffées de pouvoir qui abrutissaient le peuple, Kerridwen prend le pouvoir et appel à elle trois autres peuples sortis des légendes, le blanc, le rouge et le noir. Les choses avancent et la déesse a des enfants, le fils héritant de la couronne rouge et la fille de la blanche. Mais les choses vont changer avec un troisième fils, monstrueux de par sa méchanceté. Dès lors la crainte s’installe chez Kerridwen, car ce fils déteste Kernunnos, qui n’est pas son vrai père (celui-ci étant un roi étranger qui avait violé sa mère après une guerre, signant ainsi une mauvaise paix), et souhaite le pouvoir. Que vas-t-il faire ? De quels actes maléfiques est-il capable ?

En parallèle, nous suivons l’histoire d’une famille, au XXème siècle, dont les filles sont poursuivies par le démon des eaux. Des membres de cette famille vont tenter de comprendre l’origine de cette malédiction, de père en fils, jusqu’à faire une bien étrange rencontre qui va enfin les mettre sur la voie. Mais qui est ce démon ? Comment l’arrêter ? Et surtout : Pourquoi s’attaque-t-il aux filles de la famille ?

Nous sentons rapidement que les deux histoires racontées en parallèle sont liées l’une à l’autre, que l’une est la suite de l’autre.

Mais pour découvrir comment les choses en arrivent à ce point dans le futur, il faut attendre assez loin dans le récit.

Cela encourage bien sûr le lecteur à réfléchir, puisqu’il tentera à tout moment de deviner comment les choses vont tourner.

L’intrigue est très bien faite, plongeant le lecteur dans le sort de Kerridwen et Kernunnos, mais aussi dans celui de la famille qui subi la malédiction des siècles, voire des millénaires plus tard. Nous nous demandons à tout instant ce qu’il va bien pouvoir se passer, et les choses se passent parfois de façon surprenantes, laissant le lecteur étonné et enchanté pour la suite des évènements.

Le récit étant avant tout mythologique, la magie est fort présente. Métamorphose, réincarnation et autres sorts et potions surprenants (aussi bien de par la façon dont ils sont réalisés que par la façon dont ils font effet) ne manqueront pas de ravir le lecteur.

Le style de l’auteure est vraiment très agréable à lire, et est très fluide, tout en étant poétique. J’ai très vite fini le livre, et ce principalement parce que je n’arrivais pas à le lâcher, captivé comme je l’étais par ce style d’écriture et cette belle légende.

La mythologie celtique ne m’étant pas très connue, je ne connaissais pas l’histoire d’origine de ce livre, cette vieille légende qui a vraiment l’air passionnante. Mais une chose est sûre : après cette lecture, il est temps de rattraper mon retard, et de m’intéresser d’avantage aux celtes et à leur culture.

Il y a juste un petit point qui m'a un peu dérangé : l'auteur aurait pu davantage s'arrêter sur les personnages, afin que le lecteur se sente plus attaché à eux et apprenne un peu plus à les connaitre. Mais cela ne gâche nullement le récit.

Il s’agit donc d’un livre que j’ai trouvé passionnant, avec une très belle intrigue, et qui revisite une ancienne légende celtique très intéressante.

A conseiller à tous, et plus particulièrement à ceux qui ont des affinités avec la mythologie

 

Les Débris du Chaudron

Nathalie Dau

Argemmios

207 pages

13,50 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 10/03/2012