Les Pierres de Ther-Paragon, de Gabriel Jan

les-pierres-de-ther-paragon-de-gabriel-jan.jpg

Quatrième de couverture

Il se passe de nouveau des choses bizarres dans le Whamangar. Les magiciens sont une fois de plus menacés. Les Hordwarks, noires créatures du Dor-Phan, rôdent partout, semant la peur et la mort. Tout semble devoir recommencer. Les persécutions réveillent de sombres souvenirs. Des êtres venus d’un autre monde ont envahi le royaume sylfe situé au-delà de la Barrière de Brume, et se préparent à déferler sur le Grand Pays.

Quelques sylfes, cependant, ont pu fuir leur royaume dévasté et apportent aux hommes du Grand Pays les moyens de fermer les fractures que le Dor-Phan a ouvertes : LES PIERRES DE THER-PARAGON…

 

Chronique d’Ailayah

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Rivière Blanche pour m’avoir permise de découvrir ce merveilleux roman de fantasy.

Qu’est-ce que ça fait du bien de se replonger dans de la fantasy pure ! Et quelle fantasy !

Je vous avoue, je me suis plongée dans ce roman sans savoir que l’auteur avait déjà écrit dans cet univers et du coup je n’ai appris cela qu’après avoir fini le livre. Bien sûr, je m’en doutais quelque peu à la lecture lorsque les personnages font référence à des aventures de leur passé. Mais ça ne m’a pas dérangé plus que ça.

L’auteur prend vraiment le temps d’installer son univers, ses personnages et l’intrigue générale, et pour autant je ne me suis ennuyée à aucun moment. On découvre un univers très riche, des personnages auxquels on s’attache tout de suite, bref, ce livre a vraiment tout pour plaire.

Dès le départ, on sent un univers sombre et complexe où la magie, les apparences et la frontière entre le Bien et le Mal ne sont pas forcément là où on les attend. C’est vraiment ce que j’aime en fantasy, quand c’est complexe et où tout n’est jamais noir ou blanc.

L’intrigue démarre en suivant plusieurs personnages, tous touchés par d’étranges phénomènes, des créatures sombres qui rôdent, et se retrouvent ainsi à la cour du roi Darion, un puissant magicien. Dès lors, celui-ci, qui entend les discours des différents personnages, notamment de Tercelin, un haut magicien et d’un groupe de sylphes qui sont les seuls survivants de leur peuple après une attaque de Hordwarks et qui ont dû quitter leur terre pour essayer de remédier à la situation. Ils vont donc apporter leur aide, précieuse, au roi Darion afin de refermer la brèche qui a été créée par le Dor-Phan, entité noire purement diabolique. A partir de là, nos héros vont se séparer en deux groupes bien distincts qui vont tous deux suivre deux chemins différents, mais avec un but commun, repousser l’ennemi hors de la frontière et refermer celle-ci grâce aux précieuses pierres de Ther-Paragon qu’ont ramenées les sylphes.

Je ne vous décrirai pas chaque personnage car ce serait trop long tellement il y en a. Ce que je peux vous dire en tout cas c’est qu’ils sont tous ultra-intéressant de par leur personnalité torturée, complexe et très bien développée. L’auteur nous laisse souvent un peu dans le vague quant à leur vraie nature… sont-ils vraiment ce qu’ils apparaissent, ne jouent-ils pas double… autant de questions que l’on se pose tout au long du roman. De ce fait on s’accroche totalement à eux.

Beaucoup d’action, un peu de romance, de la magie à foison, des personnages ultra-intéressants, même parmi les monstres, un univers riche, un rythme entraînant… bref, vous l’aurez compris, tous les ingrédients sont là pour faire de ce roman votre future lecture !

 

Les Pierres de Ther-Paragon

Gabriel Jan

Rivière Blanche

384 pages

25 €

 

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau