L'épée de vérité tome 1: La première leçon du sorcier, de Terry Goodkind

 

Quatrième de couverture

Jusqu’à ce que Richard Cypher sauve cette belle inconnue des griffes de ses poursuivants, il vivait paisiblement dans la forêt de Hartland. Elle ne consent à lui dire que son nom : Kahlan. Dés le premier regard, il sait qu’il ne pourra plus la quitter. Or, elle vient des Contrées du Millieu, territoire séparé de Hartland par une frontière infranchissable ! Et elle n’est pas venue seule ? Désormais, le danger rôde partout dans la forêt. Des créatures monstrueuses suivent les pas de l’étrangère.

Seul Zedd, le vieil ermite, ami de Richard, peut lui venir en aide… mais ce faisant, il risque de bouleverser le destin du jeune homme. Car Zedd n’est autre que le grand sorcier, réfugié en Terre d’Ouest, que Kahlan vient chercher. Ensemble, les trois compagnons vont s’opposer au tyran Darken Rahl qui règne à présent sur les Contrées du Milieu. Rahl est un fou sanguinaire qui projette de détruire le monde à l’aide d’anciens artéfacts, les boîtes d’Orden. Pour tenter de l’arrêter, Zedd fait de Richard le « Sourcier » en lui remettant la légendaire Épée de Vérité. Cette épée lui donne le pouvoir dévastateur de rendre justice, mais l’arme est à double tranchant, car Richard éprouvera la souffrance de tous ceux qu’il tuera…

Chronique de Vanfanel

Richard Cypher est un guide forestier qui vient de perdre son père. Pendant des recherches en forêt, il aperçoit une jeune femme qui semble poursuivie. Après y avoir réfléchi il décide de l’aider, loin de se douter que cet acte de bravoure va bouleverser sa vie.

Ce livre est tout simplement génial, j’en avais déjà entendu souvent parler mais je comprends maintenant l’engouement qu’il suscite. On y retrouve tous les éléments qui font un grand livre de fantasy, de la magie aux seigneurs démoniaques en passant par les dragons.

J’apprécie beaucoup le personnage de Richard Cypher, humble garde forestier, il va réussir à rester un homme simple et plein de compassion malgré l’importance que tous lui accordent. C’est un personnage très résistant, mais comme tout le monde, il craque parfois.

J’aime également le personnage de Kalhan, son parcours est l’exact opposé de celui de Richard. De par sa fonction, elle a été habituée à être traitée comme une reine. Maintenant qu’elle est avec Richard, elle passe plus de temps en forêt que n’importe où ailleurs.

Je n’oublie pas non plus Zedd avec son appétit insatiable et son comportement de zinzin.

En fait tous les personnages sont très bien décrits, du simple citoyen que l’on ne croise que pendant une petite partie de l’histoire jusqu'à Darken Rahl le maitre de D’hara.

Le scénario est très bien pensé, il est rare pendant la lecture que l’on s’imagine que le héros va forcément réussir ce qu’il entreprend, même si il le pense lui-même. Pourtant, l’auteur permet toujours à Richard de se sortir des ennuis de manière astucieuse.

Le héros doit sans cesse se sortir d’épreuves plus mortelle les unes que les autres et souvent on à l’impression que le destin s’acharne sur lui tant il manque de chance.

En conclusion, un très bon ouvrage qui ne vous laissera certainement pas indifférent tant il est riche au niveau scénaristique.

J’attends avec impatience le moment où j’aurai le tome suivant entre les mains.

La première leçon du sorcier

L’épée de Vérité

Terry Goodkind

Bragelonne

696 pages

10€ (édition découverte)

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/04/2012