La Moira - Intégrale, de Henri Loevenbruck

 

Quatrième de Couverture :

L'enfant s'appelle Aléa... Jeune orpheline de treize ans, elle hérite d'un don étrange et se retrouve au centre d'intrigues qui la dépassent. Sur l'île de Gaelia, politiciens et religieux convoitent son pouvoir et redoutent cette élue aux facultés uniques qui pourrait changer la face du monde... Tandis qu'une armée est en marche pour reconquérir l'île volée à ses ancêtres, Aléa a désormais maints ennemis : les Soldats de la Flamme, des fanatiques religieux, le Conseil des druides, qui lui envient son don, ou encore les terribles guerriers de Maolmòrdha! Alors qu'Aléa fuit la mort qui la traque sans pitié, dans l'ombre, tel le reflet d'un miroir, une louve solitaire vit une aventure étrangement parallèle à la sienne. Quelle merveilleuse énigme relie leurs existences? Quelle destinée unique attend la louve et l'enfant?

Chronique de Ceinwèn

 Cette trilogie a connu de multiples éditions, grands formats et poche, chez Bragelonne, Milady, France Loisirs ou encore J'ai Lu. Nous avons même eu assez récemment la version intégrale, et une version intégrale 10 ans (de toute beauté, c'est la couverture crème et or en haut). 

Cette fresque de fantasy est captivante et on se laisse immédiatement happé par le monde que dessine Henri Loevenbruck sous nos yeux. L'histoire est simple, une jeune orpheline qui hérite d'un don et s'attire par la même toute sorte d'ennuis, d'amis étranges et d'ennemis puissants. Sa Destinée est grandiose mais pourrait tout aussi bien provoquer la fin du monde que son salut. Aidée par des compagnons variés mais courageux, Aléa continuera sa route vaille que vaille. 

Dans le même temps, l'auteur nous présente le parcourt d'une louve, au parcours semé de drames et de tristesse. La question que se posera inévitablement le lecteur sera "mais quel est le lien entre ces deux êtres ?". Sachez que l'auteur n'apporte réponse à cette question qu'à la fin du troisième tome de la trilogie, et oui, il faudra tout lire. 

L'univers est riche et captivant, les personnages sont tous vivants sous nos yeux et fouillés. On vit avec eux, on vit leurs joies et leurs peines. On rit, on pleure et on compatit. L'auteur a vraiment su décrire les faits et les êtres pour que le lecteur partage tout et se sente en harmonie avec eux. L'intrigue reste riche et de multiples rebondissements, en alternance avec des scènes plus calmes, permettent tout à la fois de soutenir l'attention du lecteur tout en lui en révélant à chaque fois un peu plus sur chacun et l'intrigue. 

Bien sur, les habitués de la fantasy trouveront que l'ensemble est gentillet et déjà vu. Oui et alors ? Ca reste une lecture extrêmement plaisante, un voyage magnifique et beaucoup d'émotion. Je l'ai lu et relu avec plaisir. Et mon voyage avec eux n'est pas terminé. Il fait partit des romans, ou "ils font" selon vos éditions, qui vous laisse un bon souvenir même plusieurs années après et qu'on relit toujours avec le même émerveillement. 

Accessible à un large public, jeune ou adulte (je l'ai lu je devais avoir une dizaine d'années à vu de nez), amateur ou non de fantasy et de grandes fresques. L'écriture de l'auteur permet vraiment à chacun d'avoir un plaisir différent (immersion, découverte d'un monde, émotions etc.) et de profiter de cette trilogie.

Si vous ne l'avez pas encore lu, c'est le moment de vous lancer ! 

 

La Moira (intégrale)

Henri Loevenbruck

Bragelonne

786 pages

25 €

 

Ceinwèn

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau