La Quête d'Ewilan 2 : Les Frontières de glace, de Pierre Bottero

ewilan-2.jpg

Quatrième de couverture

Revenus dans l’Empire de Gwendalavir, Ewilan et Salim partent avec leurs compagnons aux abords des Frontières de Glace pour libérer les Sentinelles. Ils repoussent en chemin les attaques de guerriers cochons, d’ogres et de mercenaires du Chaos, alliés des Ts’liches résolus à tuer Ewilan, mais se découvrent un peuple allié : les Faëls. Salim se lie d’amitié avec une marchombre, dont les pouvoirs le fascinent ; tandis que face au maître d’armes, Ewilan assoit son autorité et affermit son Don. Malgré les attaques d’une goule, la petite troupe parvient à destination. Là Ewilan découvre le secret du Dragon et libère les Sentinelles. Désormais, elle peut se consacrer à sa quête : la recherche de ses parents.

Chronique de Garlon

C’est avec un plaisir non dissimulé que je me suis plongé dans le second tome de La Quête d’Ewilan.

N’ayant pas pu convaincre son frère de venir l’aider, Camille, alias Ewilan, retourne en Gwendalavir afin de retrouver ses amis et d’aller tenter de réveiller les Figés, pour qu’ils puissent détruire le verrou empèchant les Dessinateurs d’utiliser l’Imaginaire, et pour qu’ainsi la guerre puisse prendre une nouvelle tournure plus positive.
Mais Camille et ses amis vont encore devoir franchir de nombreux obstacles avant d’atteindre les Figés.

J’ai vraiment bien aimé ce tome.

L’histoire continue sur sa lancée, de façon tout à fait logique et cohérente (et, il faut bien l’avouer, de façon souvent assez prévisible, la lecture du tome 1 permettant de deviner une bonne partie de ce qui va arriver dans le tome 2). Mais le fait que l’avancement global soit logique et parfois prévisible n’empèche pas le livre d’être tout à fait passionnant, car l’auteur a intégré un grand nombre d’évènements moins prévisibles dans l’histoire, créant parfois des retournements de situation très intéressants et parfois assez originaux.
Mais l’on peut également dire que certains aspects sont un peu repris d’autres livres plus classiques de la fantasy. Ainsi, un certain fléau qui avait détruit une ville dans le livre ne sera pas sans rappeler l’histoire des mines de la Moria du Seigneur des Anneaux. Mais cela relève plus du détail et n’est visible que sur certains passages en particulier, ne gênant pas vraiment la lecture.
Il y a également pas mal d’action, des intrigues et sous intrigues vraiment très intéressentes et qui évoluent rapidement et un univers vraiment génial qui se révèle petit à petit au lecteur, et tout cela permet vraiment au lecteur de s’accrocher au livre et de se passionner pour l’histoire, les pages défilant alors à une vitesse folle.
La “simplicité” de l’histoire et de l’intrigue, son côté passionnant et l’univers bien conçu et abordable font que ce livre est bien adapté à un jeune public.

Le style de l’auteur est toujours aussi fluide et agréable. Les pages défilent à une vitesse folle, et le lecteur sera ainsi fasciné par l’avancement des choses, sans qu’aucune lourdeur ne vienne ralentir la lecture.
Il y a en effet fort peu de descriptions, l’auteur mettant avant tout l’accent sur l’action, ce qui, d’après moi, rend encore plus ce livre approprié pour les jeunes lecteurs.

Le travail autour des personnages m’a vraiment impressionné. En effet, ils sont vraiment très bien travaillés, chacun d’entre-eux est unique et vous fera ressentir des émotions diverses et variées.
On s’attache de plus en plus à eux et on se retrouve vite à partager leurs sentiments, à se sentir vraiment fort ému, et il ne sera pas rare que les larmes voient le jour, tellement l’auteur a réussi à faire quelque chose d’extraordinaire avec eux, et d’ainsi nous rendre extrêmement proche d’Ewilan et ses amis.
De plus, ils sont également très drôles, et les relations qu’ils ont entre-eux sont tellement passionnantes et attendrissantes que le lecteur aura le sourire au lèvres tout au long de sa lecture, et ça, c’est exceptionnel !

En bref, nous avons une superbe histoire avec une intrigue qu’on pourrait trouver assez simple, beaucoup d’action, un univers passionnant, un style fluide et agréable mettant l’accent sur l’action plus que sur la description et des personnages hauts en couleurs, vraiment drôles et attendrissants, qui vous feront ressentir énormément d’émotions.
Tout cela est, selon moi, parfaitement approprié à un public jeune qui cherche une lecture simple et passionnante.

N’hésitez donc pas à découvrir Ewilan et ses amis, vous ne le regretterez pas !


Les Frontières de glace

La Quête d'Ewilan, tome 2

Pierre Bottero

Le Livre de Poche

288 pages

7,60 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau