La Quête d'Ewilan 3 : L'île du destin, de Pierre Bottero

ewilan-1.jpg

Quatrième de couverture

Les Sentinelles libérées, Ewilan et Salim rejoignent la Citadelle des Frontaliers avec leurs compagnons. Là, Ewilan découvre la retraite du légendaire Merwyn, le plus grand des dessinateurs. Il leur conseille de regagner l’autre monde et de convaincre Mathieu, le frère d’Ewilan, de les suivre en Gwendalavir. À leur retour avec lui, la troupe embarque pour les îles Alines où les parents d’Ewilan sont détenus par la traîtresse Eléa Ril’ Morienval. Mais des pirates les pourchassent. Ewilan parviendra-t-elle à mener sa quête jusqu’au bout ?

Chronique de Garlon

Lançons-nous dans le dernier tome de La Quête d’Ewilan.

Les Sentinelles sont maintenant libérées et la guerre est gagnée.
Mais les parents d’Ewilan ne sont pas libres pour autant, et la jeune fille et ses amis vont devoir tout mettre en oeuvre pour les retrouver et les libérer, quitte à affronter de grands dangers.
Surtout qu’Eléa Ril’ Morienval souhaite empécher le retour des parents d’Ewilan, et va donc tout mettre en oeuvre pour arrêter notre jeune héroïne.

J’ai vraiment adoré ce tome (comme toute la trilogie, d’ailleurs).

L’histoire est en tous points passionnante. Bien que le lecteur pourra se dire qu’il ne se passe pas forcément grand chose, on ne peut qu’être fasciné par l’avancement de l’histoire, les découvertes fantastiques faites par la jeune fille, les nombreux et superbes rebondissements, etc.
Il n’y a pas à dire, on n’a pas le temps de s’ennuyer en lisant ce tome.
Les évènements défilent sous les yeux du lecteur, qui restera scotché et n’aura plus aucun moyen de lâcher le livre.
De plus, la façon dont l’histoire se déroule et est racontée, les évènements simples et passionnants, l’univers magique et magnifique, le groupe de personnages vivant dans une ambiance bon enfant continuent de faire que cette série est parfaitement adapté pour un public jeune, qui pourra ainsi découvrir la joie de lire de la fantasy, tout en plaisant tout autant à un public plus adulte.

Le style de l’auteur est toujours très fluide, vraiment fort agréable à lire. Il reste fort simple tout en donnant juste assez de descriptions que pour se plonger dans l’univers aux côtés des personnages, et le vocabulaire utilisé n’est pas trop complexe, rendant encore plus le tout à la portée d’un jeune public.

Concernant les personnages, comme je l’ai déjà dit dans mes autres chroniques, ils sont tous extrêmement bien travaillés, et surtout le groupe d’amis. Ils sont tous unique, et intérragissent entre eux en fonction de leurs caractères propres, créant ainsi de très nombreuses situations, parfois drôles, d’autres fois tristes.
Une chose est sûre : ils ne vous laisseront pas indifférents. Vous garderez d’ailleurs très certainement un sourire au lèvres tout au long de votre lecture, grâce à de nombreuses réactions des personnages, comme par exemple les nombreuses blagues que se font Salim et Bjorn.
Vous serez également parfois vaincus par l’émotion, tellement l’auteur sait jouer avec nos sentiments, comme à la fin du livre.

En bref, nous avons un superbe troisième tome, parfaitement dans la lignée des 2 premiers, avec un monde original et passionnant, de l’action et des rebondissements à foison, un style d’écriture très agréable, et des personnages extrêmement bien travaillés qui véhiculent beaucoup d’émotion et vous feront garder le sourire aux lèvres une bonne partie de votre lecture. Le tout est parfaitement adapté à un jeune public, permettant ainsi la découverte pour ces nouveaux lecteurs d’un monde de fantasy très bien conçu.

Une histoire à lire absolument !

 

L'île du destin

La Quête d'Ewilan, tome 3

Pierre Bottero

Le Livre de Poche

312 pages

7,60 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau