La Rédemption d'Althalus 1 : Les Yeux d'Emeraude, de David et Leigh Eddings

 

 

 

Quatrième de couverture

Le voleur Althalus a toujours réussi à échapper à la potence. Mais quand le vent tourne, il faut savoir s'adapter. Voilà qu'on lui propose une curieuse mission : aller récupérer dans la Maison au Bout du Monde le mythique grimoire de Deiwos. Et selon Émeraude, une chatte qui parle, il n'en ressortira qu'après en avoir compris les enseignements et empêché Daeva, le frère maléfique de Deiwos, de... défaire le monde !

Chronique de Garlon

David Eddings est extrêmement connu dans l'univers de la fantasy de par son cycle La Belgariade, qui a connu un succès retentissant.


Nous allons aujourd'hui parler du premier tome d'un autre de ses cycles (très court, car il ne comporte que deux tomes), Les Yeux d'Emeraude, premier tome de La Rédemption d'Althalus, qui a été écrit avec l'aide de la femme de David : Leigh Eddings.


C'est le premier livre que je lis de cet auteur, et je suis un peu déçu.
En effet, l'histoire est on ne peut plus simple : Un voleur (Althalus) est recruté pour voler un grimoire, se retrouve enfermé, apprend le grimoire, recrute des fidèles et achète une armée avec une montagne d'or pour aller combattre les méchants..... Rien de bien terrible. Il ne se passe d'ailleurs rien de spécial pendant la plus grande partie du livre, et les personnages ont beaucoup trop facile à faire aller les choses comme ils le veulent, rencontrant très peu de difficultés, surtout qu'ils ont tous les pouvoirs et aides qu'ils peuvent souhaiter pour les aider à remporter la partie.
La plupart des personnages n'ont d'ailleurs pas beaucoup de consistance, ils sont vite cernés et n'ont rien de vraiment particuliers. Il y a néanmoins quelques exceptions, comme Gher, qui est un enfant qui n'a même pas 10 ans et qui a souvent dès idées vraiment étonnantes et complexes.


Mais les auteurs rattrapent en partie ce problème par un livre contenant une grosse dose d'humour, et un style d'écriture agréable à lire, qui fait que l'on ne peut pas s'ennuyer pendant la lecture, malgré le manque d'intérêt pour le scénario.


Vous l'aurez compris, ce n'est pas le genre de livre à lire si l'on veut se plonger dans une belle histoire avec une bonne intrigue. C'est plutôt le genre de livres qu'on lit en assez peu de temps afin de se faire une petite lecture « détente », sans trop avoir à se casser la tête à réfléchir à l'intrigue.
Je vais maintenant me mettre au tome 2, afin de terminer cette histoire, même si je me doute de comment la suite de l'histoire va se dérouler.

 

Les Yeux d'Emeraude

La Rédemption d'Althalus, tome 1

David et Leigh Eddings

Pocket

476 pages

7,30€

 

Garlon

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/04/2012