La Roue du Temps, Préquelle : Nouveau Printemps, de Robert Jordan

rdt-1.jpg

Quatrième de couverture

Vingt ans avant les événements de L'Oeil du monde, Moiraine n'est qu'une jeune femme qui va bientôt passer les épreuves pour devenir Aes Sedai. Mais les temps sont troublés. Au pied des murailles de la cité de Tar Valon, face aux armées ennemies, se dresse un défenseur hors du commun, un guerrier qui se bat avec le coeur d'un roi sans couronne. Les destins de cette magicienne et de cet homme d'armes se mêleront lorsque naîtra un enfant du destin, celui que certains augures désignent comme le sauveur tant attendu...

Chronique de Garlon

Je commence l’une des séries les plus connues de la fantasy avec ce préquelle qui se passe 20 ans avant l’histoire principale.

Moiraine est une Acceptée de la Tour Blanche, destinée à devenir une Aes Sedai (groupe de “magiciennes” de la Tour Blanche, qui gèrent de nombreux aspects dans le monde) de grand pouvoir.
Nous suivons donc la fin de son apprentissage et la découverte de nombreux secrets.
Apprenant que le Dragon Réincarné vient normalement de naître, et qu’il est sensé à la fois détruire et sauver le monde, Moiraine et son amie, Siuan, décident de chercher l’enfant de leur côté, dans le plus grand secret.
Mais bien d’autres secrets se cachent dans la Tour et dans le monde, et les dangers sont très nombreux, surtout que certains ont décidé de tuer le Dragon Réincarné.

Une sympathique histoire qui, sans être exceptionnelle, nous prépare à nous lancer dans l’histoire principale.

L’histoire est vraiment sympathique, et attirera assez le lecteur pour que ce dernier se retrouve rapidement plongé en plein dedans.
J’ai particulièrement aimé la première partie du livre, dans laquelle on découvre Moiraine au sein de la Tour Blanche, avec sa formation, les coutumes de la Tour, les blagues que les jeunes se font entre elles, et les différentes facettes de leur pouvoir. J’ai trouvé cet aspect vraiment très bien travaillé et très complet, permettant de se familiariser avec les fantastiques et passionnants pouvoirs des Aes Sedai, tout en découvrant leurs nombreuses coutumes (même les plus ridicules^^).
Dans l’ensemble, l’histoire garde un rythme soutenu, avec une constante évolution de la situation, même si cela ne concerne parfois que des détails de la vie des Acceptées au début.
L’action est assez présente à certains passages, notamment lorsqu’on suit l’histoire de Lan, un roi dont le royaume a été détruit par la Flétrissure, mais elle reste secondaire, passant derrière l’intrigue, qui cherche à se développer sans arrêt pour préparer le lecteur à lire la série ou à ceux qui l’ont déjà lue de découvrir des informations supplémentaires.
Les intrigues sont également assez passionnantes, et très bien menées par l’auteur pour que le lecteur ne sache jamais trop quand des personnages cachent des informations ou non.
Un chose m’a dérangé à la fin, car le comportement de tout un palais suite à un évènement n’est pas du tout logique, et j’ai trouvé cela assez dommage, car, à part ce détail, l’histoire se tient très bien dans l’ensemble.
En gros, on peut dire que l’histoire est très bonne, sans pour autant être exceptionnelle.

Au niveau du style de l’auteur, je l’ai pas mal apprécié, le trouvant assez fluide et agréable, même si on peut parfois trouver qu’il s’attarde un peu trop sur des détails secondaires.
On se retrouve facilement dans l’univers créé, voyant sans problème les personnages et les lieux, sans pour autant être trop ralenti dans l’avancement de l’histoire.

Concernant les personnages, je les ai, dans l’ensemble, assez appréciés. Ils sont très bien conçus et le lecteur sera vite passionné par eux, s’en sentant fort proche et partageant même assez bien leurs émotions, ce qui amène certains passages très bien faits.
Par contre, j’ai trouvé qu’au niveau comportemental, les personnages, comme Moiraine, se comportaient de façon trop infantile pour leur âge, tandis que d’autres ont parfois des comportements un peu moins logique, ou une façon de penser un peu spéciale. Mais cela relève plus du détail et les personnages restent vraiment très bien dans l’ensemble.

En bref, voici un préquelle bien sympathique qui ravira les fans de la série, mais également ceux qui, comme moi, commencent par ce livre. L’histoire est bien trouvée et passionnante, il y a de l’action, des intrigues, des blagues entre les personnages, de la manipulation, etc. De plus, le style de l’auteur est assez fluide et agréable, et les personnages sont très bien conçus dans l’ensemble, malgré quelques défauts comme un comportement trop infantile par moment.

Nous avons donc ici un très bon préquelle qui donne vraiment envie de découvrir la série, surtout qu’il paraît qu’elle est bien meilleure.


Nouveau Printemps

La Roue du Temps, Préquelle

Robert Jordan

Bragelonne

432 pages

23 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau