La saga des dieux 1: Terrible Awena, de Linda Saint Jalmes

Terrible Awena - Linda Saint Jalmes.jpg

Quatrième de couverture

Awena Dano, jeune femme de 21 ans, se voit offrir malgré elle, en cadeau d’anniversaire, un voyage dans le nord des Highlands…

À peine arrivée dans un vieux manoir lugubre, Awena fuit et se réfugie sur le haut d’une proche colline où trône un ancien cercle de menhirs.
Tout bascule quand elle se fait happer par une courbe du temps, et se retrouver quelque six cent dix-huit dans dans le passé.
Comment ne pas devenir folle en faisant la connaissance de deux guerriers-druides, Ned et Clyde, qui la livrent en pâture à leur laird, Darren Saint-Clare, alias le Loup Noir des Highlands ?
Alors que Darren, lui, pense voir en elle sa promise, l’élue des dieux du monde des Sidhes avaient annoncée, par le biais d’une très ancienne prophétie…
Un voyage dans le temps, un voyage dans les Highlands, de notre époque au moyen-âge, un choc des cultures, où le druidisme et la magie sont omniprésents. Dans tout cela, l’histoire romanesque d’une jeune femme, qui découvrira qu’elle n’est pas celle, qu’elle croyait être…

 

Chronique d’Ailayah

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Rebelle pour m’avoir permise de découvrir cette très bonne surprise.

Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à autant apprécier ce roman. Je m’étais dit que ce serait une bonne détente, un roman sympathique mais sans plus. Autant pour moi, je suis très contente de m’être bien trompée car j’ai été embarquée dans un univers que j’ai vraiment eu du mal à quitter.

Pourtant, au départ de la lecture, je ne pensais pas poster ce genre de chronique car je trouvais qu’il y avait un peu trop d’illogismes et de contresens et que le ton était un peu trop léger. Mais finalement, au fur et à mesure de la lecture on se prend totalement au jeu, on rentre très vite dans l’univers des Highlands et on n’a qu’une envie, savoir où l’auteur va nous mener. Car je dois avouer qu’au départ, on ne sait pas du tout où tout ça va nous mener et on se laisse guider avec beaucoup de plaisir.

Le ton frais et léger de l’auteur se teinte parfois d’une touche dramatique bien plaisante. Chaque scène est teintée d’un humour presque burlesque, même les plus dramatiques, et même si au départ c’est vrai que je trouvais le burlesque inadapté à ce genre de roman, on s’y fait très vite et le récit en devient très plaisant car il n’est jamais trop lourd. Au final, c’est le terme d’équilibre qui me vient à l’esprit car c’est un roman qui arrive à jongler entre le sérieux et le burlesque sans jamais alourdir l’atmosphère. De plus, le rythme est assez soutenu et on ne s’ennuie pas un seul instant.

Mais la réussite de ce roman vient également de ses personnages qu’on découvre et qu’on apprécie petit à petit. Awena est un petit bout de femme très attachant et très vivante. Elle est drôle à souhait avec ses références (auxquelles je me suis tout à fait identifiées), ses maladresses, ses doutes et ses peurs. C’est un personnage vrai et nature, et ça c’est le genre de personnage qui me touche vraiment car elles sont sincères, avec tous leurs défauts et leurs qualités. C’est vrai qu’elle a parfois des réactions en contradiction avec ce qu’elle dit un peu avant, ou autre, mais ce n’est pas ce qu’on va retenir au final, même si c’est une chose que j’espère vraiment voir améliorée dans les prochains tomes.

Darren, ah Darren … il ne peut que plaire à toutes les femmes romantiques. Un highlander, et pas des moindres, un laird s’il-vous-plaît ! J’avoue que je ne l’ai pas apprécié immédiatement, mais je vous rassure, c’est venu assez vite malgré tout car sous ses premières apparences de gros dur un peu froid et macho il se révèle véritablement doux, aimant et respectueux des femmes. Même ses côtés un peu macho parfois en deviennent plaisants sous la plume de Linda Saint Jalmes.

Et imaginez donc ces deux là ensemble, la petite boule d’énergie, maladroite, fraiche et avec la langue bien pendue face à ce laird fort, autoritaire et puissant. La rencontre est assez pétillante, et beaucoup de scènes entre eux deviennent vraiment des moments d’humour et de romance assez mémorables.

Mais Terrible Awena, c’est également un ensemble de personnages tous aussi sympathiques les uns que les autres. Je pense à Ned et Clyde, les Laurel & Hardy du roman, comme Awena elle-même nous les présente, à Aigneas, cette femme touchante de par son histoire, la Seanmhair, cette vieille sorcière qui parle comme yoda, drôle à souhait avec toute sa naïveté, Eileen, la jeune servante fraîche et tendre … Un très beau mélange que tous ces personnages.

Ce que j’ai également beaucoup apprécié ce sont toutes les phrases intégrées en gaëlique. C’est une langue que j’apprécie énormément, même si je ne la connais pas bien (voire pas du tout d’ailleurs) car elle est emprunte de beaucoup de poésie. Cet aspect était vraiment bien pensé et fort agréable.

Enfin, les sauts dans le temps et le jeu sur les anachronismes est particulièrement réussi et drôle. Ca donne du rythme, beaucoup d’humour (encore) et c’est vraiment un thème qui est ici bien abordé, bien amené et du coup très agréable à suivre.

Finalement, vous l’aurez compris, j’ai été très agréablement surprise par ce roman qui m’a complètement embarqué avec lui. Si vous aimez la romance, l’humour et le fantastique, alors ce livre est fait pour vous. Laissez-vous prendre au jeu, ne pensez plus à rien et vous passerez vraiment un agréable moment de lecture. Maintenant j’ai hâte de voir où nous emmènera la suite.

 

Terrible Awena

La saga des dieux

Linda Saint Jalmes

Rebelle

490 pages

19,90€

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 28/02/2013