La saga des enfants des dieux 2 : Sophie-Elisa, de Linda Saint Jalmes

la-saga-des-enfants-des-dieux-2-sophie-elisa-de-linda-saint-jalmes.jpg

Quatrième de couverture

L’an 1416, Loch of Yarrows, Highlands.

Vingt-deux ans après la prophétie de la Promise, qui n’était autre qu’Awena Dano, et la naissance de ses jumeaux, Cameron et Sophie-Élisa, un autre voyageur du futur s’échoue dans le Cercle des Dieux du clan Saint Clare : un certain Logan MacKlare.

C’est la belle et impétueuse Sophie-Élisa qui se rend la première sur le lieu sacré et se présente au nouveau venu d’une manière, comme qui dirait, peu convenitonelle.

Entre eux, l’entente est tout de suite… sulfureuse.

 

Chronique d’Ailayah

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Rebelle pour m’avoir permis de continuer cette saga dont j’avais réellement apprécié le premier tome.

Je dois avouer que le début de ce deuxième tome ne m’a pas particulièrement plu outre mesure car j’ai trouvé cela un peu trop redondant. Bien que j’ai énormément apprécié retrouver Awena et Darren, leurs personnalités, ce qui les rapproche, le côté très humour, j’ai un peu eu l’impression de retrouver toujours le même système, la même histoire de fond. Sauf que cette fois-ci… ce n’est pas la fille qui voyage dans le passé… c’est l’homme ! Et quel homme… bien évidemment. Une fois les bonnes trouvailles de décalage présent/passé utilisé (et très bien utilisés, je dois l’avouer), la tension retombe un peu et on se laisse gentiment bercer par l’histoire, le temps qui passe mais sans vraiment accrocher plus que ça. En tout cas, pour ma part, j’ai vraiment eu un creux entre le début avec les retrouvailles, l’installation de l’histoire, la découverte des nouveaux personnages, leurs rencontres… et le moment où les choses commencent à prendre leur propre route.

Cela dit, quand ça repart… on ne peut alors plus s’arrêter ! Une toute nouvelle dimension s’ouvre de nouveau à nous. On ne soucie alors plus du tout des illogismes ou des invraisemblances qui parsemaient déjà le premier tome, non, on est totalement emporté dans l’imaginaire de Linda Saint Jalmes et la mythologie qu’elle a créée autour du clan Saint Clare.

Certaines choses sont annoncées comme un mystère au début du roman et donc comme une grande révélation sur la fin… mais là, je pense que Linda Saint Jalmes a eu un petit loupé ou a fait un mauvais choix car on comprend tout de suite de quoi il retourne. Parfois je pense qu’il est mieux de ne pas prendre le lecteur pour un idiot en lui faisant croire à un mystère tout en sachant très bien qu’on en dit trop pour que c’en soit réellement un. Mais bon, encore une fois, je ne m’attends jamais vraiment à ce qu’il y ait un suspense énorme dans ce genre de livre, donc personnellement ça ne m’a pas dérangé outre mesure.

Finalement, je pense que ce livre répond encore une fois aux attentes du genre et fait de l’illogisme et des invraisemblances sa propre marque de fabrique, nous emportant dans une mythologie avec beaucoup d’humour, beaucoup d’amour, un peu d’aventure et des paysages plus que féériques. On en apprend toujours davantage sur la famille d’Awena, et je dois dire que la fin laisse présager un bon prochain tome, tourné cette fois sur Cameron, le jumeau de Sophie-Elisa, un personnage plutôt intéressant et qui peut devenir très charismatique si tout ce qui lui arrive dans ce tome est bien approfondi dans le prochain. Une affaire à suivre donc !

 

Sophie Elisa

La saga des enfants des dieux 2

Linda Saint Jalmes

Rebelle

402 pages

19€

 

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau