La trilogie de l'Héritage 2 : Les Royaumes déchus, de N. K. Jemisin

roy.jpg

Quatrième de couverture

Dans la cité d’Ombre, sous les frondaisons de l’Arbre Monde, les ruelles scintillent de magie et les dieux vivent cachés parmi les mortels. Oree Shoth, une artiste aveugle, recueille sur une impulsion un homme étrange. Mais cet acte de compassion la plonge bientôt au cœur d’une conspiration infernale. Quelqu’un, quelque part, assassine les dieux, abandonnant leur corps souillé un peu partout dans la cité. Et l’invité d’Oree pourrait bien y être mêlé…

Chronique de Garlon

Plongeons dans le second tome de la trilogie de l’Héritage.

Une jeune aveugle qui survit grâce à ses créations qu’elle vend sur le marché accueille un être vraiment particulier, qui revient à la vie peu après sa mort, et ce à chaque fois.

Comme si cette situation n’était déjà pas assez singulière, voila qu’elle découvre le cadavre d’une géniture, un enfant de l’un des Trois, dieux du monde.

Commence alors une enquète pour tenter de comprendre tout cela, surtout que le mystérieux invité n’est peut-être pas totalement étrangé à cette histoire de dieux.

J’ai encore plus aimé ce second tome que le premier.

L’histoire est vraiment passionnante et, bien que nous ne suivions plus les mêmes personnages que dans le premier tome, nous voyons clairement que l’auteur a voulu poursuivre son histoire, et découvrons donc, à travers d’autres yeux, l’évolution du monde et des dieux.

L’intrigue est vraiment très bien conçue, nous plongeant dans un univers vraiment bien fait et nous permettant de nous en imprégner totalement. Les retournements de situation sont nombreux, tout comme l’action, la magie est assez présente et permettra de fasciner le lecteur, tout comme la diversité des dieux. Le tout est fort original et passionnant.

J’ai personnellement fort aimé tout ce qui tourne autour des dieux et de la magie, trouvant ces aspects particulièrement bien faits et accrocheurs.

On perd ici les défauts du tome 1, pour en garder ses qualités, et j’ai vraiment adoré cela.

On sort du contexte de la grande noblesse pour tomber auprès de gens du commun, ce qui nous permet de découvrir une autre facette du monde tout en voyant la suite de l’histoire, et on peut donc voir le superbe travail que l’auteur a fait pour construire un univers complexe.

Au niveau du style de l’auteur, je l’ai fort apprécié, le trouvant fluide et agréable sans que les descriptions ne soient négligées pour autant.

Comme pour le tome 1, nous avons parfois l’histoire qui est coupée par des souvenirs. Cela n’est pas aussi ennuyant, car je les ai trouvés plus utiles à l’histoire, mais ils apportent quand même un point un peu négatif, car ils sont souvent mis en pleine action, ce qui nous coupe totalement à ces passages-là.

J’ai encore plus aimé les personnages dans ce second tome, les trouvant tous vraiment uniques et bien travaillés, assez complexes.

Par contre, nous n’avons toujours pas de réels partage d’émotions, car on ne se sent pas fort proche des personnages, suivant les choses de façon assez éloignée, ce qui est assez dommage.

En bref, nous avons un superbe second tome qui nous permet de découvrir à la fois d’autres aspects de l’univers original créé par l’auteur et la suite de l’histoire, avec une intrigue forte et beaucoup d’action. Le style d’écriture est vraiment très agréable et les personnages très bien travaillés. On pourra juste reprocher certains souvenirs qui ne sont pas mis aux meilleurs moments et un manque d’émotions.

Une série que je vous recommande chaudement !


Les Royaumes déchus

La trilogie de l'Héritage, tome 2

N.K. Jemisin

Le Livre de Poche

Fantasy

504 pages

7,60 €


Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau