Le cercle des sorcières 1: Alliance nocturne, de Diana Pharaoh Francis

le-cercle-des-sorcieres.jpg

Quatrième de couverture

Max rêvait d’une vie normale : une carrière, une famille, des amies …

Mais, prise au piège, elle est devenue une Lame d’Ombre, une guerrière magiquement améliorée, créée pour servir le Cercle des Sorcières. Désormais, Max devra lutter et prendre sa place du côté des forces du Bien, si elle survit assez longtemps pour savoir de quel côté il s’agit …

 

Chronique d’Ailayah

Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Eclipse pour m’avoir permise de découvrir ce début de série plus que prometteur.

J’ai vraiment adoré ce roman. L’univers dans lequel l’auteur nous plonge est vraiment très intéressant et très bien ficelé. On parle ici de sorcières, d’anges, de lames d’ombre et de lances solaires … de Prodiges et de Divins. L’auteur a vraiment su se créer un univers bien à elle dans lequel on plonge avec énormément de bonheur car c’est original, nouveau, diversifié et le plaisir de la découverte est total.

Ce que j’ai énormément apprécié également ce sont les sentiments contradictoires qui sont mis en place. Il n’y a qu’un pas entre la haine et l’amour … ce roman l’illustre parfaitement. Aucun des personnages n’est parfait, ils ont tous des bons et des mauvais côtés, même Max, l’héroïne, qui cherche sa place dans ce monde et qui apprend à s’ouvrir et faire retomber un peu sa haine et sa volonté de vengeance. Toutes ces relations pas simples font de ce roman un roman pas comme les autres. Ca rend aussi le roman plus réaliste … après tout, les relations ne sont jamais faciles.

Max est également un personnage que j’ai adoré. C’est une personne qui sait ce qu’elle veut, c’est une forte tête, et malgré son statut « d’esclave » (comme elle le décrit), elle fait toujours les choses à sa manière. C’est une des héroïnes les plus fortes que j’ai jamais vu … et en même temps, c’est dans ses faiblesses qu’elle puise cette force … et c’est ça que j’ai réellement apprécié. Elle n’est pas toute-puissante, et ce n’est pas sa force physique qui est impressionnante … c’est sa force mentale. Ce point également m’a plu car ce n’est pas nécessairement un fait très présent chez les héros. La plupart du temps, on favorise la force physique. Or là, celle-ci découle de sa force mentale. Et du coup toute peur pour l’héroïne s’envole car on sait qu’elle a cette force inébranlable qui la soutient.

Enfin, le thème principal du livre est un thème qui me tient vraiment à cœur : la liberté. Et il est développé ici avec beaucoup de justesse et il devient vraiment une arme dans un monde où tout est réglé par la contrainte et la domination.

Le roman est rythmé et je vous assure que vous ne vous ennuierez pas une seule seconde si vous commencez ce début de série. Je peut vous dire maintenant que c’est un coup de cœur pour moi car tout est ficelé, les personnages sont extraordinairement bien développés, c’est rythmé, l’univers est riche et c’est tout simplement un vrai petit bonheur de lecture.

 

Alliance nocturne

Le Cercle des Sorcières 1

Diana Pharaoh Francis

Eclipse

362 pages

14,90€

 

Ailayah

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 31/03/2012