Le Sabre de Sang, tome 1 : Histoire de Tiric Sherna, de Thomas Geha

Sabre

Quatrième de couverture

«Mon nom est Tiric Sherna.
J'ai survécu à la guerre. Mais la défaite que vient de subir mon peuple, les Shaos, me laisse un sale goût dans la bouche, comme une envie de vengeance. Les Qivhviens – des humanoïdes reptiliens – nous ont massacrés ou, pire encore, réduits en esclavage. Une caravane nous convoie vers Ferza, la capitale de l'empire qivhvien. Dans ce nid de vipères, les plus forts d'entre nous seront destinés aux arènes. Autant dire que je suis voué à une mort certaine...
Mais je suis un Shao! Et un jour viendra, je le jure, où nous nous relèverons et vaincrons l'ennemi. Oui, un jour, j'aurai ma revanche!»

Thomas Geha fait une entrée remarquée en fantasy avec Le sabre de sang, diptyque où aventure, magie et suspense sont les maîtres mots.

Chronique de Garlon

Plongeons au coeur d’un univers de fantasy avec ce premier tome.

 

L’armée Shao a été vaincue et Tiric, comme tant d’autres, se retrouve réduit en esclavage par les Quivhvien, ces hommes-lézards qui envahissent le monde.

Bien décidé à ne pas garder cette condition, Tiric, ainsi qu’un autre ami, tentent de tout faire pour s’en sortir.

 

Je dois avouer que, bien que le livre soit assez prenant, plusieurs aspects m’ont pas mal déçu.

 

On plonge facilement dans l’histoire, et on se laisse tout de suite emporter par les évènements, fascinés par ce qui se déroule sous nos yeux. L’action, fort présente, accentue cela avec de magnifiques scènes qui prennent aux tripes et rendent l’histoire intéressante.

Par contre, malheureusement, j’ai trouvé l’histoire vraiment fort prévisible, du début à la fin, et il m’a également semblé qu’elle manquait d’originalité, car j’ai trouvé que c’était vraiment du déjà vu, quelque chose qu’on a retrouvé dans beaucoup de livres du genre et qui font que, ajouté à la prévisibilité, on se lasse au final de l’histoire, devinant ce qui va arriver. C’est vraiment dommage car ça gâche assez le plaisir de la lecture.

 

Le style de l’auteur, fluide et agréable, peut également être descriptif lorsque cela s’avère nécessaire, et c’est donc un vrai plaisir que ce suivre l’histoire avec une si bonne écriture, qui nous permet de nous plonger complètement dedans.


Les personnages, malheureusement, m’ont semblés bien fades. En effet, j’ai gardé, tout au long de ma lecture, une certaine distance avec eux, sans parvenir à m’en sentir proche, et même sans les sentir “vivants”. On se désintéresse alors vite d’eux et on garde donc une grande distance par rapport à l’histoire.

 

En bref, nous avons ici une histoire assez prenante avec beaucoup d’action et un style d’écriture très agréable, mais qui présente malheureusement de gros défauts, comme un manque d’originalité, une trop grande prévisibilité et des personnages assez fades desquels on ne se sent pas proche.


Un livre qui ne révolutionne rien, mais qui reste agréable à lire pour qui aime la fantasy.

 

Histoire de Tiric Sherna

Le Sabre de Sang, tome 1

Thomas Geha

Folio

Fantasy

304 pages

7,40 €

 

Garlon

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 17/02/2014