Le feu de la Sor'cière, Les Bannis et les Proscrits, James Clemens

 

 

Quatrième de couverture

Par une nuit fatale à Alasea, pays ravagé par une malédiction, trois mages accomplissent un ultime sacrifice dans l'espoir, de préserver le bien. Cinq cents ans jour pour jour après cette nuit funeste, une jeune fille hérite d'un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu'elle puisse en saisir les implications, le Seigneur Noir lance ses hordes des ténèbres pour s'emparer de la magie embryonnaire qu'elle détient. Dans sa fuite, Elena est précipitée vers une issue terrible... mais aussi vers la compagnie d'alliés inattendus, avec lesquels elle va tenter de combattre les forces maléfiques et de secourir un empire autrefois glorieux.

 

Chronique d’Ailayah

J'ai vraiment aimé ce livre, c'est encore un roman de fantasy très sympa, très bien écrit, avec encore beaucoup d'imagination de la part de l'auteur. De fait, le style de James Clemens est assez simple, épuré, mais c’est vraiment ce que j’aime. Il ne se perd pas en fanfreluches inutiles ce qui rend le livre facile à lire. On est vraiment embarqué dans cette histoire malgré la troisième personne.

J'aime beaucoup la façon dont il écrit les noms féeriques également : sor'cière, og'res, el'phes ... C'est assez original et j'aime beaucoup. J'aime tout ce qui est nouveau, original, jamais vu auparavant dans les livres de fantasy ... c'est ce qui donne un plus aux livres en général, car même si le livre est bien, ce qui lui donne un statut plus important ce sont toutes ces petites choses qui font qu'il ne ressemble pas à d'autres livres.

Au niveau des personnages, je me suis tout de suite attachée à cette jeune fille qu’on suit tout au long du roman. Le choix de la troisième personne rend le roman très riche car il multiplie le nombre des personnages. Ils deviennent tous importants à leur manière. Ils sont autant de pierres amenées à l’édifice que forme l’intrigue.

Ce roman n’est que le début de la série … l’auteur pose les bases, ce qui peut paraître long pour certains, mais personnellement ce premier tome m’a vraiment donné envie de continuer la série pour voir où tout cela va nous mener et suivre tous ces personnages avec chacun leur personnalité et leur importance.

 

Le feu de la Sor’cière

Les Bannis et les Proscrits 1

James Clemens

Milady

535 pages

8€

 

Ailayah

 

Commentaires (1)

sebgrim
  • 1. sebgrim | 31/07/2011
moi j'ai commencé cette série, assez alléché par le 4eme de couverture et les différentes critiques lu ici ou la.
Donc je me penche sur le premier tome, et la pufffff, le soufflé retombe.
C'est long, mais que c'est long, c'est mal écrit(a mon gout bien sur) on te tartine de nouveau personnage sans arrêt.
je vais pas spoiler pour ceux qui le liront, mais j'ai lâché au milieu du troisième tome et oui j'ai fournit un effort en me disant tu as commencé la série, tu termine, non mais!
Mais trop, c'est trop, après un tome de présentation, un tome sous terre...

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 31/03/2012